Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Jeep Compass 1.6 MJET : retour chez les compacts

Disparu en 2012, le Compass cède le flambeau à un nouveau modèle qui tente cette fois de jouer les Grand Cherokee pour séduire dans le segment disputé des SUV compacts.

  • Avis Rédaction 13.78/20

Sommaire :

Jeep, c’est la pépite du groupe FCA, Fiat-Chrysler Automobiles. Depuis quelques années, la croissance de la marque est fulgurante, comme en attestent encore les chiffres de l’an dernier, meilleurs de 12%, à 1,4 millions d’unités. En Europe, la marque se porte aussi très bien, grâce surtout au petit Renegade, qui compte pour près de 75% du volume (76.000 unités sur 104.000). Logique, dès lors, que ce succès attire les convoitises, notamment en Chine, où le constructeur Great Wall, spécialiste du SUV, rêve déjà d’un rapprochement avec FCA. Cela dit, en attendant un éventuel partenariat, Jeep entend bien mettre ce succès à profit et redéployer sa gamme, notamment dans le segment des SUV compacts, qui a toujours échappé au constructeur par la faute d’un précédent Compass insipide. On efface donc tout et on recommence, avec la volonté cette fois d’une vraie stature, celle du Grand Cherokee, afin de mieux taper vers les «premium» du genre. A juste titre?

  • Habitabilité intéressante
  • Equipement assez complet
  • Notoriété et image de Jeep
  • Diesel sobre
  • Possibilités de personnalisation
  • Finition plastique
  • Moteur creux sous 1700 tr/min
  • Trépidations de la suspension
  • Comportement trop placide
  • Pas de boîte automatique pour le 1.6
  • Progamme de garanties
  • Pneumatiques moyennement performants

Dans cet article : Jeep, Jeep Compass

Rédigé par le