Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Nouveau modèle / IAA 2023 | Renault Scénic : mutation en SUV électrique

Rédigé par Hans Dierckx le 04-09-2023

La nouvelle Renault Scénic n'a plus grand-chose à voir avec les générations précédentes. Le monospace est devenu un SUV à 5 places. Sous le capot, on trouvera une motorisation électrique avec deux variantes.

Comme les 4 générations précédentes, le Renault Scénic est basé sur la Mégane, mais dans ce cas, il s'agit de sa version électrique, construite sur la base du CMF-EV. Cependant, le concept du modèle a changé radicalement. Jusqu'à présent, la Scénic a toujours été un monospace compact, le premier en Europe même. À cet égard, il a été un pionnier imité par presque toutes les marques généralistes. Au cours de la dernière décennie, le marché a changé et les familles ont de plus en plus apprécié le look aventureux d'un SUV ou d'un crossover, et moins le côté fonctionnel d'un monovolume. Comme l'Espace, le Scénic se transforme aujourd'hui en SUV.

Moins d'espace de chargement

L'intérieur, et en particulier le coffre, est devenu plus petit, avec un volume de chargement de 545 litres. En particulier, la hauteur utile a été réduite de manière significative. C’est lié à la présence d'une batterie dans la partie inférieure. De plus, le toit a été considérablement abaissé. Par ailleurs, la banquette arrière n'est plus coulissante. L'empattement est cependant généreux. Avec une longueur totale de 4,47 m, cette Scénic, qui n'existe qu'en cinq places, a également grandi par rapport à la génération précédente.

Des écrans

La planche de bord est quasiment identique à celle de la Mégane électrique, avec 2 grands écrans (12,3 et 12 pouces) et le logiciel Android. Un espace de rangement supplémentaire est prévu à sa base, pour le téléphone par exemple. Il en va de même pour l'accoudoir central, tandis qu'à l'arrière, un accoudoir rabattable avec support intégré pour les téléphones permet de les mettre à la verticale pour regarder des vidéos. Renault propose un toit panoramique en option. Pour gagner de la place au niveau de la tête, celui-ci n'est pas équipé d'un store mais d'un occultant électrochrome.

60 ou 87 kWh

Il y aura 2 versions du Renault Scénic : l'une avec une batterie de 60 kWh, comme dans la Mégane E-Tech, l'autre avec une capacité de 87 kWh. Toutes les deux sont équipées de cellules LG Chem, fabriquées en Pologne. Cette dernière promet une autonomie théorique de 600 km, tandis que l'autre doit être branchée après 400 km. Les performances sont également différentes : la version d'entrée de gamme est équipée d'un moteur de 125 kW, tandis que sa comparse affiche une puissance de 160 kW, ce qui se traduit par une différence d'environ une seconde lors du sprint de 0 à 100 km/h. Les deux véhicules se rechargent également rapidement, mais la charge rapide n'est pas non plus la même. La version d'entrée de gamme accepte une puissance de charge de 130 kW, la version supérieure monte jusqu’à 150 kW.

Capot plat

Après le Rafale, la Scenic est le deuxième véhicule Renault à adopter le nouveau style maison, déterminé par le designer en chef Gilles Vidal, arrivé de chez Peugeot en 2020. Ce nouveau style combine les formes convexes de l'ère précédente avec des plis plus nets et tridimensionnels, que l'on retrouve également sur le capot plat. On notera également les marques distinctives sur le museau - qui rappelle un peu celui d'une Peugeot 3008 - et les poignées rabattables. Un logo situé juste devant les roues arrière souligne la grande quantité de plastique recyclé utilisé pour ce modèle. Les jantes de 20 pouces de la variante Esprit Alpine sont également remarquables. À l'instar d'une Peugeot 408, elles sont dotées de rayons asymétriques avec des couvercles décoratifs en plastique.

À partir de 2024

On ne sait pas encore exactement quand les premiers exemplaires de la Renault Scénic arriveront dans notre pays. Elles le seront en provenance de l'usine de Douai, dans le nord de la France, mais ce ne sera de toute façon pas avant le printemps 2024. Les prix ne sont pas non plus connus, mais on peut raisonnablement supposer qu'ils seront d'au moins 45.000 €, compte tenu du prix de la Mégane électrique.

 

Journaliste AutoGids/AutoWereld

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS?
Posez-les sur notre AutoForum

Vers AutoForum

Actus

Dernières actualités recommandées