Chercher

Les enfants en voiture


Législation

60 % des enfants ne sont pas correctement attachés en voiture. Et bien souvent le problème vient d'une mauvaise utilisation du siège. Conseils et types de sièges.

03-11-2008

Inutile de vouloir transporter son enfant dans les bras plutôt qu'attaché. Il vous serait impossible de le retenir vous-même. Ces quelques chiffres parlent d'eux-mêmes : dans le cas d'une collision à 50 km/h, le poids d'un enfant est multiplié par 30. Un enfant pesant 15 kg en pèserait donc près de 500 si un choc se produisait à cette vitesse. En plus, un enfant ainsi projeté est également dangereux pour celui qui se trouve assis à l'avant. Un choc à cette même vitesse équivaut à une chute de 10 m de hauteur. Laisseriez-vous votre enfant sur un balcon à une telle hauteur sans rambarde ?

Plus inquiétant : il est apparu que de nombreux parents et grands-parents n'attachent pas correctement leurs enfants. Soit par méconnaissance des règles, mais aussi parce que le siège est mal fixé ou que l'enfant n'est pas correctement harnaché. Il est impératif de bien maîtriser l'utilisation du siège. Et en tout cas de l'essayer avant de l'acheter ou de l'utiliser. Les conseils ci-dessous vous aideront à correctement choisir les systèmes de retenue pour vos enfants.

Accès directs : comment l'installer - Isofix - acheter un siège enfant - les 5 catégories - voyager avec des enfants.

Les règles

Depuis septembre 2006, chaque enfant doit disposer d'une place entière dans la voiture. Vous pouvez donc transporter autant d'enfants qu'il y a de places assises (et de ceintures) dans votre voiture. Plus question d'installer 4 enfants sur la banquette arrière. D'après la loi belge, les enfants peuvent être assis à l'avant ou à l'arrière indépendamment. Ce qui n'est pas le cas dans d'autres pays où seul l'arrière est autorisé pour les enfants. D'autant que les places de derrière restent les plus sûres. En outre, la place la plus sûre est celle du milieu, à l'arrière. Malheureusement, peu de constructeurs ont prévu des fixations Isofix ou une ceinture de sécurité adaptée à ce siège. N'oubliez pas que si vous choisissez d'installer votre bébé dans son siège dos à la route, près de vous à l'avant, il est impératif de déconnecter l'airbag passager !

En ce qui concerne les systèmes de retenue adaptés aux enfants, ce n'est pas en termes d'âge qu'il faut réfléchir mais plutôt en termes de poids ou de taille. Si votre enfant mesure moins d'1,35 m, il doit voyager dans un siège auto. D'ailleurs, la loi est claire : tout enfant au-dessous de 18 ans et mesurant moins de 1,35 m. doit voyager dans un siège adapté à sa catégorie de poids. Attention, toutefois, dans certains pays, la limite est fixée à 1,5 m. De plus, les ancêtres non équipés de ceintures de sécurité sont interdits aux enfants de moins de 1,35 m.

Comment l'installer

0 à 13 kg : siège dos à la route
Les nouveaux-nés doivent être installés dos à la route dans un siège adapté. Un bébé doit nécessairement voyager dos à la route car face à la route, en cas de choc, son cou n'est pas assez musclé pour retenir sa tête (proportionnellement plus lourde que celle d'un adulte) et il risque des blessures importantes aux vertèbres et à la moelle épinière. Tandis qu'installé dos à la route, c'est sur l'ensemble de son corps que la force du choc sera répartie.

Un airbag est là pour protéger des adultes installés face à la route et quand il se déploie à 300 km/h, il pourrait heurter le dos du siège bébé très violemment. Il faut donc le désactiver lorsqu'un enfant est installé dans sa coque dos à la route. Habituellement, pour désactiver l'airbag passager, il faut passer par un contacteur sur le tableau de bord, mais certaines marques imposent un passage en concession pour le désactiver... de façon définitive. N'oubliez pas de le réactiver quand un adulte ou un enfant plus grand occupe le siège passager. Les airbags latéraux arrière peuvent aussi devenir dangereux pour les enfants si, en s'endormant,
ils posent leur tête dans la zone de déploiement.
Il est donc important de choisir un siège ou un rehausseur proposant un soutien latéral pour la tête.

13 à 18 kg : siège face à la route
Les jeunes enfants doivent être installés dans un siège face à la route. Mais tant que la tête de votre enfant ne dépasse pas du siège ou qu'il n'a pas atteint la limite maximale de poids, il vaut mieux le laisser dans un siège dos à la route. La particularité des sièges face à la route est de disposer de leur propre système de ceinture (souvent à 5 sangles : 2 sur le thorax, 2 sur le haut des cuisses et une pour empêcher que ces dernières ne remontent sur le ventre). Cela permet de maintenir votre enfant plus correctement qu'avec une ceinture de sécurité à 3 points (ou même pire : uniquement ventrale) conçue pour un adulte.

À partir d'1 m 10 : rehausseur
Les rehausseurs sont conseillés de 18 à 36 kg mais, encore une fois, tant que la tête de votre enfant ne dépasse pas du siège, vous pouvez continuer à utiliser un siège face à la route. Ici, c'est surtout la taille qui importe : à partir d'1m10, ils sont recommandés. Le rôle du rehausseur est de positionner correctement l'enfant pour que la sangle ventrale passe sur le haut des cuisses. Car si la ceinture est positionnée trop haut, elle peut entraîner des blessures sur le ventre de l'enfant ou ne pas le retenir efficacement et qu'il glisse en-dessous de celle-ci (ce que l'on appelle le sous-marinage). Certaines marques auto proposent ce type de rehausseur en option intégré à la banquette arrière. Dans tous les cas, veillez à ce qu'ils disposent d'accoudoir guidant la ceinture sous le ventre de l'enfant.

Dès 1 m 35 : comme les grands
Lorsque l'enfant est assez grand (1,35 m en Belgique, 1,50 m dans d'autres pays), il peut voyager sans rehausseur en utilisant uniquement la ceinture de sécurité de la voiture. Pensez à vérifier qu'il s'attache correctement avec de démarrer. Certaines voitures sont maintenant équipées d'un voyant sur le tableau de bord indiquant le nombre de ceintures bouclées à l'arrière.

Isofix : le top

Bien entendu, il faut que votre enfant soit correctement attaché à son siège (sangles bien serrées avec 1 cm de jeu au maximum) mais si le siège n'est pas lui-même bien attaché au véhicule, cela ne sert à rien. Pour fixer correctement votre siège enfant à votre voiture, vous avez 3 solutions : au moyen de la ceinture de sécurité à 2 points d'ancrage (à éviter), à 3 points d'ancrage (elle doit être bien tendue et non tordue) ou avec le système Isofix. Ce dernier, d'après les crash-tests, offre la meilleure sécurité. Il permet au siège-auto d'être fixé directement à la structure de la voiture au moyen de points de fixation (système que l'on trouve actuellement sur une grande partie des véhicules, en série ou en option). Cela permet de fixer en 2 ou 3 clics le siège dans la voiture, et ce sans risque d'erreur. Les systèmes de fixation Isofix avec un troisième point d'ancrage, dits universels, sont les plus sûrs mais ne seront obligatoires dans les nouvelles voitures qu'à partir de 2011. L'inconvénient de l'Isofix est le surcoût à l'achat mais votre siège restera compatible avec les autres systèmes de fixation.

Acheter son siège

La première chose à faire est de vérifier qu'il soit homologué selon la norme européenne. Une étiquette accompagne toujours cette homologation, voici comment la déchiffrer. La première ligne indique si le siège est universel, c'est-à-dire utilisable dans tous les véhicules. La deuxième donne la gamme de poids, la catégorie (voir plus bas). Le cercle contenant la lettre E et un chiffre indique le numéro du pays qui a procédé à l'homologation. La dernière ligne renseigne le numéro d'homologation. Ceux débutant par 03 ou 04 répondent aux normes les plus récentes.


Un bon siège doit être confortable (demandez à votre enfant de l'essayer). Il faut penser à guider la sangle ventrale le plus bas possible (sur les cuisses et non sur le ventre). Il est préférable d'opter pour un modèle pouvant se monter facilement dans la voiture sans risque d'erreur (privilégiez l'Isofix pour cela et/ou essayez dans votre voiture). Il doit également offrir une bonne protection sur les côtés (éloigner la tête de l'airbag) et ne pas avoir subi d'accident (attention aux sièges d'occasion).

Les 5 catégories de sièges

- Dos à la route
Groupe 0 : de 0 à 9 kg
Groupe 0+ : de 0 à 13 kg
- Face à la route
Groupe 1 : de 9 à 18 kg
- Les rehausseurs
Groupe 2 : de 15 à 25 kg
Groupe 3 : de 22 à 36 kg
- Multigroupe (déconseillés)
Groupes 0/1 et 0+/1 : jusqu'à 18 kg
Groupes 1/2/3 et 2/3 : de 9 à 36 kg et de 15 à 36 kg

Conseils pour voyager sereinement

Pour les longs parcours, essayez de voyager pendant les heures de sommeil des enfants et éviter les heures les plus chaudes de la journée. Si vous devez malgré tout, voyager à ce moment-là, aérez la voiture. Ne réglez pas la climatisation sur une température trop fraîche et profitez des boîtes à gants climatisées pour stocker des bouteilles (d'eau bien sûr). Si vous ne pouvez évitez les parcours sinueux, prévenez éventuellement le mal de voiture en faisant prendre un repas léger aux enfants, en les asseyant à l'endroit le plus stable : à l'avant (s'ils sont assez grands) et en les empêchant de lire. Une conduite douce sans à-coups ne sera, aussi, que bénéfique. Si le mal de voiture apparaît malgré tout, donnez-leur une collation. Car, pendant la digestion, la nausée diminue. Si tout ceci ne fonctionne pas, ils existent encore des médicaments efficaces tels que Touristil que vous trouverez en pharmacie.

Lecteurs DVD portables ou intégrés dans les appuie-tête, consoles de jeux portables... les nouvelles technologies peuvent vous aider à occuper vos enfants et à les maintenir calmes. Pensez aussi à prendre des livres et leurs jouets préférés. Pour éviter que les enfants s'ennuient et s'il reste de la place, un adulte peut s'asseoir à l'arrière. Il pourra les distraire et les maintenir au calme avec des jeux. Enfin, le fameux slogan « toutes les deux heures, une pause s'impose », s'il est valable pour le conducteur, l'est tout autant pour les enfants.
Cela leur permettra de se détendre les jambes et de se dépenser pour revenir plus calme dans la voiture. Pensez aussi à enclencher le loquet de sécurité pour éviter que les enfants tentent d'ouvrir les portières et à fermer les vitres pour qu'ils ne passent pas leur main par la fenêtre.


Partager sur les réseaux sociaux


Commentaires
 




Nos bonnes adresses


Les plus lus

Essai comparatif:
Audi A4 Avant 2.0 TDI 143, BMW 318d Touring et Mercedes C 200 CDI Break

Flash:
Ford S-Max voiture de l'année

Nouveauté:
Audi S6, S6 Avant, S7 Sportback et S8

Telex:
Audi Contact Center

Flash:
Agenda des sorties des nouveaux modèles

Taxes et amendes:
Amendes routières

Nouveauté:
BMW Zagato Coupé

Essai détaillé web:
Citroën C4 Picasso 1.6 e-HDi 115

Prototype:
Audi Urban Concept




Cloud Tag

ford transit inertie maserati ghibli retouches range rover sport dynamic barchetta communautaire panda génération alpha ieoty playstation ied torino azure volkswagen cc invalide 407 coupé twin up hiver vito

Annonce auto gratuite

Vous voulez vendre votre voiture? Postez une annonce gratuitement sur le Moniteur Automobile
Placer une annonce


Gagnez vos pneus hiver!


Nos essais détaillés pour 2€ !


www.moniteurautomobile.be
  • fait partie du groupe Produpress
  • Editeur depuis 1950
Groupe Produpress : Pôle Auto : Pôle Immo : Régie publicitaire :