Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Peugeot RCZ-R

Mis au point par Peugeot Sport, le RCZ-R n'est pas lié à la compétition, mais s'en inspire, à en croire les hommes du développement. Une démarche à laquelle nous adhérons bien sûr totalement!

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Fini - ou presque - les considérations de marketing et les business cases brimants: Peugeot semble à nouveau croire en sa fibre sportive et nous le prouve avec un RCZ-R décapant. Dévoilé au salon de Paris l'année dernière, le Concept RCZ-R annonçait fièrement 260 ch... Généreux, les ingés de chez Peugeot Sport lui en ont carrément collé 10 de plus ! La prise de contact débute sur une route détrempée de l'arrière-pays niçois, dans le sud de la France. En route vers le col de Vence, la circulation dense nous force à nous attarder sur le confort, tout sauf négligé dans le RCZR, malgré une suspension globalement raffermie pour la cause et une assiette abaissée de 1 cm. Calibré pour libérer ses 330 Nm dès 1900 tr/min, le seize-cents offre quant à lui une belle souplesse à bas régime, toujours appréciable au quotidien.

Début de l'ascension et premier contact sportif... plutôt délicat avec le RCZ-R! L'engin a la poussée velue et le train avant mordant, certes, mais ses Goodyear Eagle F1 235/40 R 19 déjà bien râpés n'aiment vraiment pas l'eau. Encore moins le verglas, qui menace à tous les virages avec l'altitude. Dans les enchaînements serrés, on sent l'autobloquant parfaitement affûté pour la motricité, mais la limite d'adhérence est telle qu'on hésite souvent à y aller franchement. À la première enfilade un peu ouverte, on lance enfin l'assaut. Pas de doute, l'excellent équilibre du RCZ est encore exacerbé dans cette version R. La pluie cesse, mais il est malheureusement temps de rentrer.

Avec son 1.6 turbo de 270 ch et son vrai diff' autobloquant, le RCZ-R est un produit pur sport, développé par et pour des conducteurs exigeants. Reste à digérer le prix plutôt salé (40.470 euros) du joujou, en partie justifié ici par un équipement de série étoffé (cuir/Alcantara, GPS Sound System de série). Ou encore prier Peugeot Sport de nous concocter un RCZ-RR allant vraiment à l'essentiel... qui sait, on peut rêver!

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1564 du 11 décembre 2013.

Dans cet article : Peugeot, Peugeot RCZ

Rédigé par le

Les concurrentes