Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Opel Zafira Tourer

Dans la lignée de ce qu'il pratique avec l'Astra et l'Insignia, Opel redynamise le concept du monospace compact, avec un Zafira Tourer plus dynamique et «qualitatif».

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le Zafira Tourer repose sur les fondations de la berline Insignia. Le monospace lui emprunte sa plateforme sur un empattement étiré de 3 cm. Associée pour l'occasion au moteur Diesel le plus puissant (165 ch), ce Zafira a reproduit des impressions de conduite évoquant celles ressenties à bord d'une Insignia, ce qui doit être pris pour un compliment. Maintien de caisse, filtrage, absence de vibrations, silence... règnent en maître et viennent épauler une position de conduite idéale pour parfaire l'agrément de conduite dynamique.

Voilà donc le Zafira enfin agréable à conduire. Mais est-il toujours aussi pratique ? Fort logiquement, il reprend le Flex7 lui permettant de faire varier son sens de l'accueil de 2 à 7 personnes selon le même principe qu'auparavant de sièges qui s'escamotent dans le plancher. Mais il saisit l'occasion d'une longueur hors tout accrue de quasi 20 cm et d'un empattement allongé de 6 cm pour soigner son habitabilité. Par rapport aux générations précédentes, le «Tourer» abandonne la banquette médiane monobloc pour 3 sièges individuels 35/30/35, chacun pouvant coulisser sur 21 cm et muni d'un dossier inclinable selon 4 positions. Cette empreinte au sol plus généreuse lui permet en outre d'afficher un volume de coffre en hausse.

Très bien construit et bien fini, agréable à l'usage comme à regarder, adoptant la belle planche de bord de l'Insignia et rehaussant encore les aspects pratiques du Zafira classique, le «Tourer» frappe fort d'emblée, sauf en matière de tarif. Il a en effet la bonne idée de rester très compétitif malgré ses astuces intérieures, ses équipements de premier plan et son agrément de conduite. Objectivement, il a tous les ingrédients pour se faire une place au soleil dans le segment.

Dans cet article : Opel, Opel Zafira Tourer

NEWSLETTER

Les concurrentes