Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

BMW

Z4

BMW Z4 Roadster (2021)
Cabriolets

Cabriolets

  • BMW
    Z4 Roadster (2021)

  • Prix CO2
    Essence 45200 - 67500€ 155 - 182 g/km (WLTP)

    BMW Z4

    Alors que la précédente Z4 possédait un toit repliable en acier, le modèle actuel est revenu en 2019 à une capote textile, ce qui indique bien que BMW souhaite conférer une vocation plus sportive à ce cabriolet. Pour des raisons d'économie, les Allemands ont choisi de travailler avec Toyota, qui utilise une base de Z4 pour sa Supra. Mais la technique demeure essentiellement allemande, du châssis CLAR aux moteurs en passant par la boîte automatique ZF à 8 rapports. La position de conduite basse est agréable, mais le conducteur doit composer avec des instruments digitaux hélas peu explicites. Les menus du système multimédia, pourtant accessibles via le pratique bouton de l'iDrive, auraient également pu se montrer plus logiques. Satisfecit par contre pour ce qui est de l'équipement de base, qui comprend des phares à diodes, l'accès mains libres et des sièges à réglages électriques. Sur la route, la Z4 se pose en concurrente d'une certaine Porsche 718 Boxster. Elle peut compter sur un train avant incisif, un excellent niveau d'adhérence et des aides à la conduite qui ne viennent pas hypothéquer le plaisir éprouvé au volant. Mais l'amortissement, sec, ne se montre pas aussi prévenant que celui de la rivale de Zuffenhausen… Au plan mécanique, BMW propose des 4-cylindres (20i de 163 ou 197 ch, 30i de 258 ch) et un 6-cylindres (M40i de 340 ch), tous deux dopés par un turbo twinscroll. C'est bien sûr le 6-cylindres qui a le plus de tempérament, mais le 4-cylindres est loin de démériter, même en version de base, mais au prix d'un caractère un peu trop lisse. Avec sa capote textile et son comportement incisif, la nouvelle Z4 revient aux origines même du cabriolet et au Freude am Fahren cher à la marque bavaroise. Dommage que la M40i à moteur 6-cylindres soit si onéreuse, même si la 20i n'a rien d'une punition.

Anciens modèles BMW
BMW Z4 Roadster 2016
BMW Z4 Roadster 2009
BMW Z4 3p 2006
BMW Z4 Roadster 2003

Essais BMW Z4

Nos essais

Budget

Dans le même budget