Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur la mobilité "verte" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / BMW M3 GTS

En devenant GTS, la M3 s'est transformée en une formidable bête de circuit qui couronne en quelque sorte 25 ans de M3 et la victoire de BMW aux dernières 24 Heures du Nürburgring.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Tout au long de sa carrière, la M3 a connu diverses évolutions plus ou moins radicales. La M3 GTS n'est pas qu'une super-M3. C'est une hyper-M3, dont la déclaration de guerre va encore plus loin. Jusqu'au circuit, précisément, pour lequel elle a été pensée. En cela, elle représente sans aucun doute le modèle de production le plus performant jamais construit par la division Motorsport. Face au chrono, la M3 GTS est naturellement plus rapide que le modèle de route. Elle gagne quelques dixièmes dans les exercices d'accélération (4,4 s sur le 0 à 100 km/h et 22,5 s pour le 1000 m DA), tandis que, débarrassé de sa bride électronique, le calculateur d'injection autorise des pointes jusqu'à 305 km/h.

Bien que ne facilitant pas l'accès à bord, les imposants baquets de la GTS offrent en revanche un maintien exemplaire. Une pression sur le bouton de démarrage et le V8 s'ébroue dans une sonorité bien plus évocatrice que celle de la M3 «classique». Les deux premiers tours de piste sur le tracé d'Ascari s'effectuent contrôle de trajectoire enclenché. Notre béquille électronique semble travailler à temps plein sur les premières centaines de mètres. La belle se sentirait-elle déjà malmenée ? Pas exactement. Elle nous feignait en fait la civilité et, une fois le DSC désactivé, elle nous montre enfin de quoi elle est capable. À présent, c'est presque elle qui nous malmène. En l'occurrence, elle se montre diaboliquement agile et efficace. Les tours s'enchaînent et on se prend au jeu: le V8 pousse comme un démon en hurlant sa rage, les vitesses de passage augmentent et on égrène toujours plus tard les 7 rapports de la boîte robotisée, qui se montre aussi rapide qu'efficace. Quelle machine !

La robe pour le moins ostensible de la M3 GTS ne ment pas : le département M nous a concocté une vraie voiture de course, une machine de guerre dont la spontanéité et la cohérence raviront sans coup férir les - richissimes - amateurs de sorties sur circuit. Si vous en apercevez une, faites tout de même un voeu. La division Motorsport a en effet limité la production à 150 unités, pas une de plus. Et au grand dam de nombreux prétendants, elles ont déjà toutes convolé en justes noces.

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur automobile 1478 du 18 août 2010.

Dans cet article : BMW, BMW Série 3

Rédigé par le