Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur la mobilité "verte" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / BMW 218i Active Tourer

En lançant ce modèle 5 portes de la Série 2, BMW sort de ses niches chéries pour la première fois de son histoire, non sans perpétrer une première infidélité à l'architecture propulsive de ses voitures ni s'enticher du tricylindre. Une question se pose dè

  • Avis Rédaction 15.49/20

Sommaire :

Le sens pratique et la vocation familiale ne sont vraiment arrivés, chez BMW, qu'avec la variante Touring plus fonctionnelle (sans altérer l'esthétique) des berlines 3 et 5, le break (jamais très spacieux) qui tait son nom. Vinrent ensuite d'autres 5 portes, plus chères, capables de rendre au moins les mêmes services, le SAV (Sports Activity Vehicle - X1, X3, X5), ou le SUV, rebaptisé par BMW dans le dessein de hisser ses aptitudes routières au-dessus de la moyenne de ses congénères rivaux. Plus récemment encore, le constructeur bavarois s'est laissé tenter par la 5 portes plus traditionnelle, à laquelle il a donné, un peu pompeusement, un nouveau nom: Gran Turismo (Séries 3, 5). Aujourd'hui - comme quoi tout arrive! -, voici l'Active Tourer, une première vraie familiale permettant d'accéder à la marque que, d'entrée de jeu, Munich n'aime pas voir appeler monospace ou monovolume, ou encore minivan. C'est, de surcroît, la première traction BMW, une implantation que l'ayatollah de la propulsion n'a jamais fait construire que par les partenaires sous son contrôle: Rover jusqu'à sa disparition en 2005 (la 75, les autres étant des bases Honda) et, aujourd'hui, Mini. La plateforme de la Série 2 Active Tourer a du reste été mise au point à partir de celle de la nouvelle Mini Hatch. Les groupes motopropulseurs sont apparentés à ceux qu'utilise la marque «anglaise». Plus large de 6 cm sur les voies, plus généreuse de 10 cm sur l'empattement, plus longue hors tout de 36 cm, comparée à la Mini 5 portes, la nouvelle Série 2 "family minded" a des proportions qui lui sont propres. Et, rapporté à l'encombrement extérieur, un volume intérieur exceptionnel.


  • Monospace compact et habitable
  • Confort de marche et agrément de conduite
  • Prestations du 3 cylindres (perfs, conso)
  • Boîte autom. à convertisseur performante
  • Le large hayon motorisé
  • La petite fibre sportive dans un monospace
  • Downsizing à prix fort...
  • Au prix d’une 520i Touring avec options!
  • Options mesquines (rétro électrochrome...)
  • City Braking et détecteur de piéton en option
  • Silhouette banale s’agissant d’une BMW

Dans cet article : BMW, BMW Série 2 , ,

Rédigé par le

Les concurrentes