Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

 Audi Quattro offert avec votre abonnement au Moniteur Automobile, formule àpd 48 euros

Audi Quattro offert avec votre abonnement au Moniteur Automobile, formule àpd 48 euros

En savoir +

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Subaru WRX STI

Officiellement désengagé du rallye, Subaru n'abandonne pas pour autant sa WRX STI de route ! La preuve par l'essai du nouveau modèle... qui perd son appellation Impreza.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

À la base, la caisse est bien celle de la dernière Impreza Sedan (vendue, entre autres, en Asie et aux États-Unis), dans laquelle les ingénieurs ont implanté le gros moteur et la transmission intégrale de la STI génération 3. Sous le capot, c'est donc le 4 cylindres Boxer 2.5 Turbo qui rempile, sans véritable modification. Comme auparavant, le moteur peut fonctionner sous 3 cartographies: Intelligent, Sport et Sport Sharp, accessibles via une molette fichée sur le tunnel central, derrière le levier de boîte. Au même endroit, on trouve encore deux boutons destinés au réglage des différentiels, à n'utiliser à notre sens qu'avec (très) grande précaution, tant ils peuvent modifier radicalement le comportement de la voiture!

Sur le sec, l'Impreza... oups, pardon, la WRX STI se montre intraitable en motricité. Quel que soit le rythme, les 300 ch du 2.5 passent à la route sans souci et, malgré le manque de souplesse récurrent à bas régime - conséquence sans doute de l'inertie du gros turbo -, le moteur jongle parfaitement entre docilité (en mode Intelligent) et rage délibérée (en mode Sport Sharp). Mais c'est vraiment lorsque les conditions d'adhérence se font plus difficiles, sur un sol gras ou humide par exemple, que la WRX STI dévoile tous ses talents. Avec un peu de gestes et de pratique - et moyennant la mise en mode Track de l'antipatinage, voire la déconnexion totale de l'ESP -, on peut se régaler à balancer la voiture de virage en virage et à ressortir en glisse des quatre roues.

En léger décalage sur un marché où les sportives de 300 ch (et plus) réclament moins d'engagement au volant (ou presque) que les citadines d'il y a 30 ans, la Subaru WRX STI reste aujourd'hui un modèle de connaisseur. Certes, pour tailler la route au quotidien, il y a plus confortable, silencieux, économique... mais pour le plaisir des trajectoires - d'autant plus lorsque les conditions sont mauvaises - cette nippone reste un premier choix !

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1575 du 14 mai 2014.

Dans cet article : Subaru, Subaru WRX STi

Les concurrentes