Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous.

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous.

C'est parti

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Opel Astra Sports Tourer 1.6 CDTI 136

Dans le sillage des Zafira Tourer et Meriva, l’Opel Astra reçoit le nouveau 1.6 CDTI maison, remplaçant du vieux 1,7 litre. Sa variante 136 ch profite également au break Sports Tourer.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Cela bouge chez Opel. L’an dernier, le constructeur de Rüsselsheim annonçait un remaniement profond de sa palette de moteurs. Promesse tenue, puisque nous avons déjà fait connaissance avec les 1.6 et 2.0 turbocompressés à injection directe d’essence SIDI (spark ignition direct injection), tandis que l’imminent tricylindre 1.0 turbo animera l’Adam tout prochainement. En Diesel, le Zafira Tourer a inauguré le 1.6 CDTI, suivi par le Meriva restylé (essai détaillé dans le Moniteur Automobile n°1575) et donc depuis peu l’Astra, notamment en variante break Sports Tourer, dont voici l’essai.
A l’origine, ce 4 cylindres à combustion spontanée n’était disponible qu’en 136 ch; ce n’est plus le cas depuis le salon de Genève, où avait été présenté son dérivé 110 ch. Précision importante: ce 1.6 CDTI n’a rien en commun avec le moteur homonyme de 90 ou 105 ch du Combo Tour, ce dernier (à l’instar du Combo, d’ailleurs) étant d’origine italienne. Quoi qu’il en soit, ce nouveau propulseur de conception maison pousse à la retraite le vieux 1.7 CDTI d’origine Isuzu.
Cela bouge chez Opel. L’an dernier, le constructeur de Rüsselsheim annonçait un remaniement profond de sa palette de moteurs. Promesse tenue, puisque nous avons déjà fait connaissance avec les 1.6 et 2.0 turbocompressés à injection directe d’essence SIDI (spark ignition direct injection), tandis que l’imminent tricylindre 1.0 turbo animera l’Adam tout prochainement. En Diesel, le Zafira Tourer a inauguré le 1.6 CDTI, suivi par le Meriva restylé (essai détaillé dans le Moniteur Automobile n°1575) et donc depuis peu l’Astra, notamment en variante break Sports Tourer, dont voici l’essai.
A l’origine, ce 4 cylindres à combustion spontanée n’était disponible qu’en 136 ch; ce n’est plus le cas depuis le salon de Genève, où avait été présenté son dérivé 110 ch. Précision importante: ce 1.6 CDTI n’a rien en commun avec le moteur homonyme de 90 ou 105 ch du Combo Tour, ce dernier (à l’instar du Combo, d’ailleurs) étant d’origine italienne. Quoi qu’il en soit, ce nouveau propulseur de conception maison pousse à la retraite le vieux 1.7 CDTI d’origine Isuzu.
 

Dans cet article : Opel, Opel Astra

Les concurrentes