Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Renault Zoé Z.E. 50 R135 : Modération inutile

Avec une autonomie réelle de près de 375 km, la nouvelle Zoé promet plus de sérénité aux convaincus par le 100% électrique et ébranle un peu plus les certitudes des irréductibles du moteur thermique.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Ce qui change

Après 160.000 unités vendues en 7 ans et un quasi-monopole sur le marché de la citadine 100% électrique, la Zoé avait néanmoins besoin d’un petit électrochoc. La Renault adopte une batterie de 52 kWh pour se rendre carrément capable de traverser la Belgique d’Arlon à Ostende sans jouer avec vos nerfs. Mais pas question de toucher à l’un de ses atouts : sa jolie bouille. L’équipe van den Acker s’est donc contentée de repulper ses lignes (capot rainuré), d’enrichir le nuancier et d’ajouter quelques détails modernes et des phares à diodes.

Recyclage

Le tableau de bord adopte un nouvel écran conducteur de 10’’ flanqué – dans le meilleur des cas – d’une tablette centrale de 9,3’’ intégrant le système multimédia Easy Link (et les services connectés Easy Connect), plus convivial et agréable que le précédent R-Link. Renault emploie des plastiques recyclés sur les parties visibles de l’habillage de bord (une première chez Renault), et du tissu recyclé (chutes de tissus, vieilles ceintures de sécurité e bouteilles en plastique) pour la sellerie et la planche de bord (finition Zen). Autre signe de modernité avec le pommeau e-Shifter, un socle de recharge par induction, le frein de parking automatique et des plafonniers à diodes.

Comment ça roule ?

La nouvelle Zoé a un moteur électrique amélioré. Un bloc à part, puisqu’il est de type synchrone à rotor bobiné. Le gros avantage, c’est que ce moteur n’embarque pas de terre rare (c’est le cas également des moteurs asynchrones). Mais le moteur à rotor bobiné est par contre plus encombrant (il pèse ici 142 kg) et demande un grand savoir-faire en matière de bobinage du cuivre. Côté puissance, le moteur de la nouvelle Zoé passe de 109 à 135 ch.

Au volant de la version à 135 ch sur les routes de Sardaigne, votre grand et large serviteur manque d’un peu de garde au toit, mais les places avant restent des plus agréables. Derrière, l’espace est plus mesuré (et le plancher haut perché), mais quoi de plus logique s’agissant d’une citadine électrique de 4 mètres. Empruntant la route avec l’idée de rouler cool, on cède vite aux reprises « catapultes » de la Zoé (2 s de gagnées sur les reprises de 80 à 120 km/h), qu’il s’agisse de dépasser au plus vite (et au plus sûr) ou montrer à quelques poursuivants présomptueux ce qu’elle a dans les piles.

Dynamisme aphone

La Zoé n’a rien d’une sportive, mais le bloc R135 se révèle plein de vie, un comble pour un moulin muet comme une tombe… Le comportement est à la hauteur des 1500 kg à gérer : répartition judicieuse des masses, centre de gravité bas et suspensions rigoureuses (mais pas inconfortables) courtisent l’amateur de dynamisme. La quasi-absence de bruits et d’à-coups mécaniques génère l’agréable sensation de fendre l’air et d’occuper l’espace avec délicatesse (insonorisation plus performante). La fonction «Brake» (frein moteur régénératif) sera, avec l’habitude, un précieux allié pour l’autonomie et le confort. Avis aux détracteurs : oui, rouler en Zoé ZE50 s’est révélé une vraie partie de plaisir, pour ses qualités dynamiques affirmées comme pour le plaisir pur de la conduite furtive et sans stress.

330 km, aisément

Alternant les séances vives et la balade détendue, nous regagnons l’hôtel après 228 km et une moyenne de 12,7 kWh, ce qui nous réserve encore 147 km d’autonomie. En résumé, le client accomplira facilement 330-340 km… dans le meilleur des cas, comme lors de notre essai sarde (topographie légèrement vallonnée, peu de circulation, 25° ambiants, moyenne de 55 km/h). On verra En Belgique, en hiver... 

Batterie

La batterie de la société sud-coréenne LG Chem a une capacité de 52 kWh. Par rapport à celle de 2012, elle stocke donc 2,4 fois plus d’énergie. Mais la vraie prouesse, c’est que la pile n’est pas plus grosse qu’avant ! Renault a donc nettement amélioré la densité énergétique de la batterie. Entre 2012 et 2016, pour le passage de 22 à 41 kWh dans le même volume de stockage, les ingénieurs ont essentiellement travaillé sur la chimie des cellules lithium-ion de la batterie, afin d’améliorer leur rendement. Pour passer de 41 à 52 kWh, cela s’est en revanche joué à 80% sur l’aménagement des modules de cellules et seulement à 20% sur la chimie. Autre grande évolution : la batterie peut désormais accepter une recharge en courant continu (DC). Elle peut donc se brancher sur les chargeurs rapides autoroutiers, ce qui lui était jusqu’ici interdit.

Le budget

Et le prix ? La gamme Zoé démarre à 24.400 € en finition d’entrée de base (Life) et moteur 110 ch à 29.000 € pour la R135 Edition One généreusement équipée. Ajoutez chaque mois 74 ou 124 € (en fonction du kilométrage) pour louer votre batterie. La possibilité de recharge aux bornes DC 50kW est fournie d’office en Belgique, contrairement à d’autres marchés où l’on vous la facture 1000 €.

Notre verdict

En dopant son autonomie, la Française 100% électrique ne se contente plus d’être rassurante, mais carrément confortable pour 99% des automobilistes. Et diablement marrante à conduire en « R135 ». Bien sûr, le prix reste le dernier obstacle à la raison des particuliers, mais les entreprises et toute une catégorie d’indépendants ont raison de se demander, plus que jamais, s’il n’est pas temps de faire le saut.  

Visitez notre nouvelle section My Green Car

Dans cet article : Renault, Renault Zoe

Rédigé par le