Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous  >>

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous >>

C'est parti

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Hyundai Santa Fe : deux pour le prix d'un

Après 17 ans de carrière, le Hyundai Santa Fe entre dans sa 4e génération. La marque en fait un SUV plus grand, plus sobre et plus chic qu'avant.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le concept 

Sur les 17 ans de carrière du Santa Fe, Hyundai en a écoulé plus de 400.000. De plus, Il a accompagné la montée en puissance du segment SUV en Europe, chacune de ses générations étant plus populaire que les autres. Les Coréens n'allaient donc pas lâcher cette poule aux œufs d'or. Pourtant, les temps sont durs pour les « vrais » SUV, à savoir ceux réellement capables de se débrouiller hors des sentiers battus. C'est pourquoi ce nouveau modèle mise bien plus sur l'esthétique et l'habitabilité intérieure associée à ces grosses bêtes plutôt que sur leurs capacités tout terrain ou leur tendance gloutonne. Tout est une question d'image, après tout… 

Ce qui change 

De l'image, ce nouveau Santa Fe n'en manque pas. Là où le précédent était habillé d'une carrosserie terne et passe-partout, ce nouveau modèle dessiné en Europe attire bien plus les regards. Le Santa Fe est surtout plus grand qu'avant. Il gagne 7 cm en longueur, dont 6,5 d'entre eux se placent dans l'empattement. Ce nouveau modèle vient ainsi se placer juste entre les anciens Santa Fe et Grand Santa Fe tout en prenant leur place. Un gain en encombrement extérieur se répercute souvent sur l'habitacle. Ce nouveau SUV ne dégorge pas à la règle car l'habitabilité intérieure croît. Par exemple, les passagers de la troisième rangée peuvent maintenant se tenir droit grâce aux 22 mm supplémentaires en garde au toit. Bref, elles sont plus spacieuses mais ses places restent réservées à la marmaille. Comparé à l'ancienne version, le coffre gagne également en volume. Et puis, à l'avant, la planche de bord a été complètement repensée et redessinée. Les Coréens ont travaillé sur la largeur, offrant ainsi un tableau de bord plus bas et une meilleure visibilité. 

Comment ça roule ? 

Ce Hyundai est bourré de technologie destinée à rendre la vie des occupants plus facile et à les garder en vie. Avec ses différents capteurs et caméras, le Santa Fe a des yeux partout. Il vous empêchera de changer de bande de circulation si un autre véhicule est en approche, il freinera s'il détecte une voiture passant derrière lors d'une marche arrière. Mieux encore, il bloquera l'ouverture des portes arrière afin d'éviter qu'un enfant ouvre une porte alors qu'un véhicule approche dans l'angle mort. Afin, Hyundai introduit son avertisseur Rear Occupant Alert qui détecte la présence d'enfants sur la deuxième ou troisième rangée afin de ne pas laisser de marmot seul dans la voiture. En Belgique, ce nouveau SUV se contente de deux blocs diesel. Le plus petit d'entre eux est un 4-cylindres 2.0 litres produisant 150 ou 185 ch et 400 Nm de couple. Vient ensuite le "gros" 2.2 l Diesel qui pousse la barre de puissance à 200 ch et 440 Nm. 

Son esthétique est certes prometteuse mais pourtant les premières impressions du Santa Fe 2,2 CRDI à boîte auto et transmission intégrale ne sont pas fameuses. La direction est souple mais floue, surtout au point central. Le moteur est fort présent dans l'habitacle lors des relances et les suspensions sont plutôt mollassonnes. Cela n'augure rien de bon. Néanmoins, plus les kilomètres passent plus ses qualités apparaissent. À vitesse stabilisée, le moteur se calme et il dévoile une bonne isolation phonique aux bruits extérieurs. Le Santa Fe brille sur l'autoroute mais il perd pied sur routes sinueuses. 

Notre verdict 

Avec sa sécurité active surveillant les enfants, sa généreuse habitabilité et sa suspension confortable, ce nouveau Santa Fe a beaucoup d'arguments à faire valoir en plus de son esthétique. Il ne manquera pas de faire forte impression mais pour les tarifs, il faudra attendre septembre…

Dans cet article : Hyundai, Hyundai Santa Fe