Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous  >>

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous >>

C'est parti

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Ford Mondeo

Commercialisée depuis 2 ans aux États-Unis sous le nom de Fusion, la Mondeo arrive en Europe. Un délai mis à profit pour soigner ses arguments, qu'elle a percutants. On a bien fait d'attendre...

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le fait que la Mondeo soit lancée longtemps après la Fusion, qui bénéficiera d'ailleurs bientôt d'un restylage, a plusieurs explications. La première, c'est que l'usine de Genk, site de production historique de la Mondeo, mettra la clé sous le paillasson d'ici la fin de l'année. Enfin, chacun sait que les clients européens sont bien plus exigeants que les américains et que les adaptations que cela suppose sont loin d'avoir été une sinécure, sans compter que l'offre des mécaniques sera plus large qu'aux États-Unis. Avec les nouvelles technologies embarquées (de série ou en option), la Mondeo IV revendique son appartenance «premium», surtout dans son exécution de haut de gamme Vignale.

L'essai commence au volant d'un break 1.5 EcoBoost. Nous sommes sous le charme dès les premiers tours de roues. Ce nouveau «petit» moteur (en attendant le 1 litre) se montre très souple. S'il ne déborde pas de puissance, il apparaît capable de mouvoir la grande Mondeo avec brio, au bénéfice de l'agrément de conduite. C'est là aussi la conséquence d'une direction très agréable et, surtout, d'une suspension rendant la conduite sécurisante tout en restant remarquablement confortable. Nous passons ensuite au 2 litres turbo Diesel de 180 ch à boîte manuelle, en 5 portes. Le moteur est évidemment un peu plus bruyant que celui à essence, mais reste encore très silencieux. Ce qui est moins agréable, c'est que le gros turbo limite la plage d'utilisation et force à changer de rapport plus souvent qu'on ne le souhaiterait.

La nouvelle Mondeo est incontestablement et objectivement une excellente voiture, que ce soit par son confort, son équipement embarqué ou, surtout, son comportement dynamique, qui en fait l'une des berlines les plus agréables et confortables à conduire et à vivre. Son seul tort? Peut-être de ne pas être... un SUV, car il semble que ce segment soit le seul en progression en Europe alors que la nouvelle venue s'inscrit dans un segment des berlines familiales classiques en déclin. À moins que ses qualités intrinsèques, qu'elle a nombreuses, ne parviennent à inverser la tendance? C'est ambitieux, mais ce ne serait que justice...

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1587 du 29 octobre 2014.

Dans cet article : Ford, Ford Mondeo

Les concurrentes