Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Fiat Panda 4x4

Pour la troisième fois en 31 ans, la Fiat Panda déboule dans une version 4x4, un modèle unique dans le paysage des citadines et qui, une fois de plus, réussit une belle synthèse.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

La nouvelle Panda 4x4 n'a plus grand-chose à voir avec celle de la première génération, assez spartiate. Désormais, elle se veut plutôt branchée avec sa carrosserie joliment décorée et protégée par de généreux boucliers en plastique. Détail intéressant: la partie basse du pare-chocs avant peinte en couleur alu n'est pas qu'une décoration, puisqu'elle intègre cette fois un vrai protège-carter. Coeur du modèle, la transmission intégrale est toujours constituée de l'embrayage multidisque (Magna) de la Panda intégrale précédente, à la différence toutefois de l'électronique de puissance, recalibrée.

Dès les premiers tours de roues, la Panda 4x4 se montre sûre et saine. Son comportement est plus équilibré (sous-virage réduit, notamment) grâce à l'entrée en fonction plus fréquente de la transmission intégrale, mais elle est aussi nettement plus confortable que sa devancière, voire que la version urbaine. Grâce à sa compacité et à ses porte-à-faux ultracourts, la Panda 4x4 se montre par ailleurs remarquablement compétente sur les terrains difficiles et, l'air de rien, malgré l'absence de roues indépendantes à l'arrière, elle donnerait bien des sueurs froides à des 4x4 réputés franchisseurs. Seul petit défaut de la version Diesel passée entre nos mains: une isolation mécanique un peu légère qui fatigue sur les trajets moyens et longs.

On ne change pas une équipe qui gagne... mais on tente toujours de l'améliorer. C'est en substance ce que nous propose Fiat avec la Panda 4x4, qui revient dans une définition plus cossue, plus confortable et toujours plus efficace sur la route comme en hors-piste. La belle histoire peut continuer.

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1536 du 14 novembre 2012.

Dans cet article : Fiat, Fiat Panda

Rédigé par le

Les concurrentes