Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai comparatif / Audi A8 3.0 TDI Quattro, BMW 730d, Jaguar XJ 3.0D, Mercedes S 350 BlueTec et Porsche Panamera Diesel : Le CO2 des CEO

Comme celles des VRP, les autos des PDG doivent réduire leur empreinte CO2. Les seuls moteurs statutaires qui satisfont à ce critère sont des Diesel. La preuve ? Porsche, le plus réfractaire, se rallie à cette solution.

Audi A8 3.0 TDI Quattro, BMW 730d, Jaguar XJ 3.0D, Mercedes S 350 BlueTec et Porsche Panamera Diesel : Le CO2 des CEO #1

Sommaire :

Nous avons réuni ici des modèles Diesel de 3 litres de cylindrée parce que c’est toujours le standard pour les patrons qui, encore nombreux, roulent carrosse en se dédouanant sous l’angle du socialement admissible. Rappelons que, parmi les marques de prestige, Mercedes est le premier à s’astreindre au downsizing dans ce segment huppé en proposant le Diesel de 2,1 litres à 2 turbos (204 ch, 500 Nm) en Classe S (la 250 CDI), une première s’agissant de motoriser une berline de la gamme supérieure en se contentant d’un 4 cylindres qui, même si ce n’est pas n’importe lequel et si son traitement insonorisant et antivibratoire force l’admiration, nous fait perdre le velouté mélodieux (même en Diesel) d’un 6 cylindres. L’hybridation des «gros» moteurs à essence est une autre façon de limiter la consommation et les rejets délétères pour l’environnement. Mais il faut bien admettre qu’elle fait moins recette en Europe qu’aux Etats- Unis et au Japon, laissant encore de beaux jours aux moteurs à gazole suralimentés. L’exemple est donné par Porsche, qui a retenu depuis peu les deux solutions du ( full) hybrid et du Diesel dans ses gammes Cayenne et Panamera. Ces deux voies font pourtant jeu égal, à 2-3 g/km près, sur le plan de la production de dioxyde de carbone. Mais l’habitude a été prise de considérer le Diesel comme toujours plus frugal en travail intensif, sans oublier qu’un attelage hybride essence- électricité atténue les sensations purement mécaniques. 

Rédigé par le