Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / BMW 330d xDrive Touring : bonne à tout faire

La nouvelle BMW Série 3 Touring tente de séduire de nouveaux clients avec plus de confort et plus d’espace. Une polyvalence réussie ou une dispersion ?

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le concept

La toute nouvelle BMW Série 3 a bien sûr droit à une version break Touring. La concurrence, et en particulier les Audi A4 et Mercedes Classe C, a également un tel profil dans sa gamme. La BMW 3 Touring G21 se veut plus pratique et confortable que son prédécesseur, sans ne rien perdre de sa dynamique de conduite. Un équilibre sur le papier qui n’échappe pas aux compromis.

Ce qui change

La Série 3, et donc aussi la Touring, a grandi par rapport à la génération précédente. On note une augmentation de 76, 16 et 8 mm respectivement en longueur, largeur et hauteur. Cette augmentation profite à l’espace intérieur pour les passagers. Le coffre est moins récompensé, tout en gagnant un peu de volume. Il augmente de 5 et 10 litres avec le siège arrière relevé ou rabattu. Cet espace est cependant plus facile à remplir grâce à l’ouverture de chargement plus large de 125 mm.

Cependant, les centimètres gagnés par la Série 3 Touring ne sont pas suivis par une prise de poids. Grâce à des matériaux plus légers, BMW a pu économiser en moyenne 10 kg par rapport à la F31. Cependant, la Touring pèse encore 130 kg de plus que la berline. La tôle supplémentaire et le hayon électrique de série en sont responsables. Ce n’est pas forcément idéal pour le dynamisme, mais BMW est fière du rapport de poids parfait de 50/50 entre les essieux avant et arrière de la Série 3 Touring.

La gamme 3 Touring se compose de 6 motorisations dans les premiers mois de commercialisation : 3 moteurs essence (302i, 330i et M340i) et 3 moteurs Diesel (318d, 320d, 330d). Les 318d et 320d peuvent être commandées avec une boîte de vitesses manuelle à six rapports, toutes les autres versions sont équipées en série de la boîte automatique Steptronic à 8 rapports. L’année prochaine, ce sera au tour de l’hybride plug-in 330e. Pour cet essai, nous avons pu conduire le diesel le plus puissant, avec transmission intégrale, le 330d xDrive de 265 ch et 580 Nm.

Comment ça roule

La BMW Série 3 Touring est devenue plus confortable, mais en même temps vous remarquez que BMW voulait maintenir un certain degré de fermeté. Les sièges sont donc un peu trop durs et l’amortissement n’est pas aussi doux qu’avec l’Audi A4. D’un autre côté, la direction est efficace et informative, procurant une grande dose de confiance au volant, comme avec la berline Série 3. Cependant, on sent que la Touring est un peu plus grosse et plus lourde.

Son point fort, c’est le moteur. Le Diesel 6 cylindres en ligne de 3 litres de BMW reste un moteur sublime : puissant tout en étant très économique en utilisation normale. Une consommation de 6 l/100 km environ est possible sans trop d’efforts. Il pousse la Série 3 Touring à 100 km/h 5,4 s seulement, et ce, avec une souplesse difficile à trouver ailleurs. Si le budget le permet, c’est un must have.

En parlant de budget : la liste des options permet d’augmenter considérablement la facture de la voiture. Nous n’avons pas obtenu la liste des prix de notre modèle d’essai (c’était une voiture allemande), un coup d’œil au configurateur suggère que cette 330d xDrive Touring bien habillée devait coûter 80.000 € environ. Des prix qui, il n’y a pas si longtemps, appartenaient à une classe supérieure.

Notre verdict

Il est impossible de blâmer la nouvelle BMW Série 3 Touring. C’est une bonne voiture confortable, luxueuse et assez dynamique pour un break. Son design est également plus réussi que celui de la berline. Cependant, elle n’est juste pas assez énergique pour recevoir de fortes doses de plaisir en retour. Pour s’amuser au volant, rien ne vaut la berline. Par contre, pour une voiture qui balance entre sportivité et confort, la Touring est un bon choix. Surtout en 330d.

Dans cet article : BMW, BMW Série 3

Rédigé par le

Les concurrentes