Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Quel modèle mérite de recevoir le prix de la meilleure voiture 2021 ?

Quel modèle mérite de recevoir le prix de la meilleure voiture 2021 ?

Voter

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

BEST CAR AWARDS

Premier essai / Bentley Bentayga : inévitable

Maintenant que les SUV sont devenus la catégorie la plus importante sur le marché européen, leur arrivée dans les segments les plus luxueux n'était plus qu'une question de temps. C'est aujourd'hui chose faite avec le Bentley Bentayga.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le concept

Le concept du SUV ou Sports Utility Vehicle n'est pas nouveau. Depuis peu, ce type de véhicule constitue le segment le plus important sur le marché européen et même les marques les plus prestigieuses comme Bentley ont été contraintes de répondre à la demande pressante de la clientèle en ce sens. "Nous avons déjà une limousine et/ou un cabrio/coupé Bentley, faites-nous un SUV!" A Crewe, certains ont longtemps pensé qu'il était indigne de Bentley de construire un véhicule aussi "utilitaire". Mais la décision de le faire a finalement été prise. C'était il y a quelque temps déjà et Bentley a finalement reçu le feu vert pour développer son propre SUV, appelé d'ailleurs à être un rival de taille pour celui de Lamborghini, autre marque du groupe Volkswagen.

  • Plaisir de conduire et sécurité
  • Confort de haut niveau pour 4
  • Recours aux matériaux les plus nobles
  • Prix très élevé
  • Un certain manque d'élégance et de personnalité
  • Petits détails de finition perfectible

 

Ce qui change

Chez Bentley, on ne dissimule absolument bas que le Bentayga utilise la base technique du récent Audi Q7, qui sera du reste utilisée par les futurs Porsche Cayenne et Volkswagen Touareg. Mais les Anglais avaient suffisamment de marge pour concevoir un véhicule très différent, positionné beaucoup plus haut en gamme. Ce qui commence par le moteur. Aucun SUV ne possède à ce jour une mécanique aussi imposante que le Bentayga qui fait appel au W12 biturbo de 6 litres de cylindrée, dont la puissance atteint 608 ch, pour un couple maxi de 900 Nm. De quoi assurer à ce vaisseau de près de 2,5 tonnes une vitesse de pointe de 301 km/h et une accélération de 0 à 100 km/h en 4,1 secondes… Côté châssis, le SUV Bentley innove également. C'est ainsi qu'il se dote d'un système anti-roulis à pilotage électrique, très performant parce qu'il utilise son propre circuit électrique 48 Volt. A la fin de l'année, une version à moteur V8 Diesel fera son apparition, suivie quelque 12 mois plus tard, par la variante V6 plug-in hybride.

Comment ça roule?

Pour répondre de manière concise à la question, nous dirions "de façon raisonnablement impressionnante". Nous avons pu conduire ce colosse également sur circuit, un exercice dans lequel la masse imposante de l'engin est à peine perceptible, tant il repose sur un châssis de qualité. Mais le Bentayga se défend aussi plus que correctement en off-road, ainsi qu'il nous l'a prouvé en venant à bout de dunes de sable impressionnantes. Autre qualité de l'engin, tout cela se passe dans le plus grand confort, grâce à la suspension pneumatique pilotée ainsi qu'aux excellents sièges qui peuvent également être montés à l'arrière, le Bentayga devenant dans ce cas un SUV 4 et non plus 5 places. L'atmosphère intérieure est typiquement Bentley, comprenez très exclusive et très agréable.

Budget et équipement

En version de "de base" (si l'on ose utiliser cette expression…), le Bentayga s'affiche à quelque 215.000 euros. Mais pour une voiture avec quelques options – on n'achète pas un tel véhicule pour rouler à l'économie mais pour se faire plaisir – comptez plutôt 250.000 euros ou plus. Et il est naturellement possible de dépenser encore bien davantage, notamment en se laissant tenter par l'horloge "tourbillon" proposée en option, qui vous sera facturée aux alentours des 140.000 euros… Ce chef d'œuvre de haute horlogerie n'est fabriqué qu'à raison de 4 unités par an et 3 ont déjà été vendus cette année! Au risque de nous répéter, si vous vous préoccupez du budget, vous n'achèterez vraisemblablement jamais un Bentayga. Et Bentley ne s'en portera pas plus mal… Toute la production de Bentayga pour 2016, soit un peu plus de 5.000 voitures, est déjà vendue. Quant à la version First Edition, encore plus chère, elle est déjà épuisée.

Les concurrentes

En attendant le SUV de Rolls-Royce qui s'appellera Cullinan (et qui arrivera très vraisemblablement pour 2018…), le Bentley Bentayga n'a pas (encore) de véritable concurrent. Il existe bien sûr, au sein du groupe Volkswagen, des modèles qui utilisent ou utiliseront bientôt le même châssis, mais il ne peuvent rivaliser avec le SUV Bentley en matière d'équipements, de performances et, surtout, de prestige. Et la remarque vaut aussi pour les gros SUV des autres constructeurs allemands, qu'il s'agisse de Mercedes ou de BMW. Le Mercedes GLS est certes un véhicule à l'encombrement similaire, mais il est clairement en retrait pour ce qui est du luxe et de l'image. Chez BMW, on travaille sur le futur X7, qui fournira son châssis au Cullinan dont il a été question plus haut: la boucle sera alors bouclée!

Notre verdict

Le Bentley Bentayga se révèle un peu plus dynamique à conduire et plus confortable qu'on l'escomptait au premier abord. A côté du prix, le plus gros défaut du SUV Bentley est sans doute son manque de personnalité esthétique, hormis au niveau de la face avant. Bentley n'a pris à l'évidence aucun risque en matière de style extérieur, lequel fait pourtant appel aux techniques les plus récentes. C'est une déception, surtout que le prototype, dévoilé sous forme de concept-car il y a quelques années, était certes esthétiquement imparfait mais affichait au moins une vraie personnalité, typiquement Bentley. Dirk Van Braeckel, reviens, tout est pardonné…

Dans cet article : Bentley, Bentley Bentayga

BEST CAR AWARDS

NEWSLETTER