Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Black Friday

Offre Black Friday : -20% sur votre abonnement annuel !

J'en profite

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Je m'abonne

Essai détaillé / Opel Insignia Grand Sport 2.0 CDTI : Tout en maîtrise

Entre le low-cost et le premium, les constructeurs généralistes tels qu’Opel doivent redoubler d’imagination pour tenter de sortir du rang. Avec la nouvelle Insignia, la marque au Blitz souhaite renforcer) sa position sur le marché de la berline familiale.

Prix
NC
  • Avis Rédaction 15.38 /20

Sommaire :

La nouvelle Insignia paraît plus svelte et élégante que le modèle précédent. Certains, pourtant, trouvent qu’elle a perdu de la personnalité. Le plus important, c’est qu’elle repose sur un empattement plus long, donc qu’elle se montre plus spacieuse, mais en même temps plus légère et rigide. Si ces évolutions apparaissent aujourd’hui comme la conséquence logique d’un changement de génération, le gain n’en reste pas moins significatif, car la précédente génération était connue pour être lourde et d’un rapport encombrement/habitabilité assez médiocre.
Autre nouveauté: l’appellation Insignia est désormais associée au suffixe Grand Sport. Un qualificatif davantage lié au style de coupé, avec notamment une lunette arrière très inclinée, qu’au caractère sportif de la voiture. Avec une architecture classique de berline à 4 portes (qui, aujourd’hui, n’est plus ce qui s’apprécie le plus), cette forte inclinaison de la partie arrière associée à un couvercle de malle de faibles dimensions n’aurait pas facilité l’accès au coffre. Raison pour laquelle Opel a décidé de faire de la nouvelle Insignia une 5 portes, donc dotée d’un hayon. Bien entendu, la très appréciée variante break reste au programme sous l’appellation inchangée de Sports Tourer.

  • Confort global
  • Performances/consommation
  • Habitabilité
  • Possibilités d'équipement étendues
  • Tarif attrayant (y compris des options)
  • Direction trop légère
  • Bruit du moteur au démarrage à froid
  • Lacunes d'équipement (essuie-glace arrière)
  • Visibilité vers l'arrière et de trois quarts arrière
  • Garantie générale pingre

Dans cet article : Opel, Opel Insignia