Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Industrie et économie / Mauvais T2 pour de nombreux constructeurs

Le 2e trimestre 2018 n’a pas été bon pour les constructeurs américains. Chez Ford et General Motors, par exemple, les bénéfices ont baissé. La faute à Trump et au prix de l’acier et de l’aluminium ?

Sommaire :

La guerre commerciale lancée par Donald Trump va-t-elle avoir des effets pervers pour l’industrie automobile américain. Le groupe allemand Daimler y voit une cause directe en expliquant que la tension entre la Chine et les USA est responsable de la chute de 30 % de son bénéfice au 2e trimestre suite à une baisse des prix en Chine pour lutter contre les droits de douane imposés par les États-Unis. Et du côté des Américains ? Ford et General Motors ne sont pas mieux lotis, tout comme Fiat Chrysler dont on a déjà découvert les mauvais chiffres. Les deux grands constructeurs ont publié des résultats dans le rouge. 

Ford 

Plombé par de mauvais résultats hors USA, Ford a enregistré une baisse de 48 % de son bénéfice net, à 1,1 milliard de dollars, au T2 de 2018. Le résultat avant intérêts et impôts a perdu 40 %. Par ailleurs, les revenus à 38,9 milliards de dollars marquent une chute de 2% par rapport à la même période de 2017. Les marges sont également en baisse. Sur le marché local, Ford a été perturbé par un incendie dans l’usine d’un fournisseur de la F-150, bloquant la production du véritable best-seller de la marque. Le constructeur ne veut pas encore impliquer la hausse du prix de l’acier et de l’aluminium suite à politique de l’administration Trump. Même si cela a bien eu une influence sur les résultats. 

General Motors 

Du côté de GM, on est plus catégorique. La hausse des tarifs de la matière première (acier et aluminium) a « indirectement impacté » les bénéfices de l’entreprise. Laquelle utilise 10 % d’acier importé taxé à 25 %. General Motors se plaint également de l’environnement actuel « incertain et instable », sans évoquer explicitement le Président américain. Il faut toutefois ajouter des problèmes pour GM en Amérique du Sud, notamment à cause de la dévaluation des devises. En tout cas, bénéfice avant intérêts et impôts ont chuté de 13 % et les prévisions ont été revues à la baisse.

Dans cet article : Ford , Mercedes-Benz , Chevrolet

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.