Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Lexus IS 300h

Pour la première fois, la Lexus IS se décline en hybride. Un modèle d'une totale cohérence parce qu'il donne l'avantage à la raison plutôt qu'à la puissance.

Prix
NC
  • Avis Rédaction 15.00/20

Sommaire :

Lexus a donc abandonné le moteur Diesel de la deuxième génération d'IS, ce qui n'a rien d'étonnant, l'expérience s'étant soldée par un échec cuisant. La troisième génération signe un retour à ce que le Japonais fait de mieux : l'hybridation. Si la démarche laissera sans doute plus d'un observateur perplexe, elle n'a pourtant rien d'incongru sachant qu'aujourd'hui, une hybride ne consomme pas beaucoup plus qu'une Diesel, qu'elle est sensiblement moins chère à entretenir du fait de l'absence de certains composants (embrayage, par exemple) et qu'elle jouit partout d'importants incitants fiscaux (taxation en Europe, déductibilité en Belgique, voies de circulation préférentielles aux États-Unis...). Le nouveau 4 cylindres de 2,5 litres (181 ch) et le moteur électrique synchrone à aimants permanents (143 ch) délivrent ensemble une puissance combinée de 223 ch. Parfaitement intégré sous le plancher du coffre, le pack de batteries recourt toujours à la technologie nickel-métal hydrure plutôt que lithium-ion, mais il présente une densité énergétique plutôt élevée par rapport à ce qui se fait ailleurs : il offre 1,49 kWh, contre 1,35 à la Série 3 ActiveHybrid et 1,1 à la Peugeot 508 Hybrid4. Voilà donc une full hybrid capable de rouler à la moindre occasion en mode 100% électrique et qui, grâce à une puissance relativement contenue et des émissions de CO2 modérées (99 g/ km pour la meilleure des versions), promet d'être plus facile à amortir, même face à un modèle Diesel concurrent.

  • Chaîne hybride aboutie
  • Facilité de rouler en tout électrique
  • Consommation mesurée en conduite coulée
  • Châssis bien fichu, équilibre, précision
  • Équipement généreux
  • Confort global et finition soignée
  • Limitée à 200 km/h
  • Lignes d'équipement chères
  • Ergonomie alambiquée, lenteur des menus
  • Isolation aux bruits de roulement perfectible
  • Consommation en conduite musclée
  • TMC en Wallonie largement défavorable

Dans cet article : Lexus, Lexus IS

Les concurrentes