Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Hyundai Bayon 1.0 T-GDi 48V : Plus on est de fous...

Avec le Kona, Hyundai possédait déjà un petit SUV, mais pour succéder à l’ancienne i20 Active, il fallait manifestement un modèle plus sexy. C’est le rôle dévolu au Bayon, un véhicule plus modeste – et plus classique – que le Kona pour ce qui est de l’ensemble motopropulseur.

  • Avis Rédaction 14.60 /20

Sommaire :

Chez Hyundai, on estimait qu’il y avait encore de la place pour un modèle supplémentaire sous le Kona. C’est ainsi que les Coréens ont créé le Bayon, qui est techniquement extrapolé de la récente i20 et remplace en fait la version Active de l’i20 de la génération précédente. En plus d’être plus longue de 14 cm, cette nouveauté est également plus haute de 4 cm, toujours par rapport à l’i20, ce qui s’explique en partie par le fait qu’elle est plus haute sur pattes de quelque 2,5 cm. Et comme l’ancienne i20 Active, le Bayon recourt à des éléments décoratifs en matériau synthétique de couleur noire pour s’offrir un petit air d’aventurier. Comparé au Kona, qui n’est que 2,5 cm plus long, mais 7,5 cm plus haut (dont 0,5 cm à mettre sur le compte de la garde au sol), le Bayon ressemble beaucoup moins à un SUV. Hyundai le qualifie du reste de «crossover-SUV». Quelle imagination… Si l’on observe attentivement sa silhouette et que l’on fait abstraction des protections de carrosserie, son profil nous ferait plutôt penser à celui d’un petit monospace. Mais comme cette étiquette n’a plus trop la cote, nous rangerons pour notre part ce Bayon dans la «catégorie résiduelle» des crossovers.

En matière de design, ce nouveau modèle Hyundai est conforme aux canons du style Sensuous Sportiness du constructeur coréen. À l’avant, il reprend l’astuce désormais classique des blocs optiques séparés. De côté et à l’arrière, sa carrosserie se distingue davantage, notamment par ses montants C en forme de flèche, par la forme spéciale du hayon et des blocs optiques arrière qui en résulte. Ces derniers sont reliés par le désormais incontournable bandeau lumineux, mais aussi par une large bande noire un peu plus bas. L’ensemble ne plaira peut-être pas à tout le monde, mais le moins que l’on puisse dire, c’est que le Bayon – comme toutes les réalisations récentes de Hyundai – possède incontestablement un style personnel.

  • 3-cylindres particulièrement souple
  • Équipements de sécurité sécuritaire
  • Infodivertissement très complet
  • Compromis confort de marche/comportement routier
  • Habitabilité arrière
  • Feeling de certaines commandes
  • Politique d'équipement pénalisante
  • Qualité de quelques plastiques intérieurs
  • Batterie 48 V encombrante
  • Technologie «infantilisante»

Dans cet article : Hyundai, Hyundai Bayon

Journaliste AutoGids/AutoWereld

Instagram: @kvnkrsmnsonwheels

NEWSLETTER

VENDRE VOTRE VOITURE AUJOURD'HUI

Essais

Nos essais

Stocks Hyundai

Voitures neuves de stock hyundai

Occasions Hyundai

Les voitures d'occasion hyundai

Trouvez l'assurance qui vous convient
  • Trouvez l'assurance qui vous convient

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche