Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Ford Fiesta ST : la référence du plaisir

La troisième génération de la Fiesta ST amène dans son sillage une petite révolution: pour la première fois, la petite sportive de Ford est animée par un tricylindre. Faut-il le déplorer ou s'en féliciter?

  • Avis Rédaction 14.78/20

Sommaire :

Lorsque Ford a fait savoir que la version sportive de la nouvelle Fiesta – baptisée ST (Sport Technologies) pour la troisième fois consécutive – recevrait un moteur 3 cylindres, de nombreux amateurs ont froncé les sourcils. L’annonce de la puissance de cette mécanique (200 ch) est parvenu à faire passer la pilule chez certains, mais chez d’autres le doute subsistait: ils avaient vraiment du mal à accepter l’idée d’une sportive à «trois pattes». Il ne s’agit pourtant pas d’une première: on pense ici à la Daihatsu Charade GTi, ou, plus récemment, aux Smart Brabus. D’accord, ces voitures étaient ou sont moitié moins puissantes, mais faisaient mieux que s’en tirer correctement sur la route. Le nouveau tricylindres de la Fiesta affiche d’ailleurs une cylindrée plus importante. Une simple division nous apprend que chaque cylindre «cube» 500cm3 ou à peu près, soit la cylindrée idéale si l’on en croit un motoriste bavarois bien connu… qui, lui aussi, utilise un tricylindre 1.5 sur ses modèles d’entrée de gamme!

  • Compromis confort/comportement
  • Plaisir de conduite omniprésent
  • Rapport performances/consommation
  • 3 cylindres souple et volontaire
  • Excellents sièges Recaro
  • Accès à l'arrière (3 portes)
  • Autobloquant en option
  • Sièges AV envahissants pour occupants AR
  • Habitabilité, volume de coffre

Dans cet article : Ford, Ford Fiesta

Rédigé par le