Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / BMW 420i Cabrio : Retour aux sources

Après avoir goûté au toit rigide articulé, BMW a choisi la toile pour recouvrir sa dernière Série 4 Cabrio. Une marque d’élégance retrouvée qui, selon le constructeur, s’accompagne d’un plaisir de conduire encore amélioré... Nous avons voulu vérifier, au volant de la 420i.

  • Avis Rédaction 15.25 /20

Sommaire :

À viser le compromis, on en finit parfois par oublier l’essentiel. C’est ainsi qu’en optant pour un toit rigide articulé, persuadé d’avoir trouvé la solution miracle au bruit et aux fortes intempéries, BMW a fini par faire de son cabriolet de «milieu de gamme» un modèle très alourdi, fastidieux à ouvrir ou à fermer et stylistiquement très, voire trop proche du Coupé déjà existant dans la gamme. En agissant de la sorte, Munich a sans doute aussi négligé le côté visuellement raffiné de la toile, et la cote d’exclusivité qu’elle donne à un vrai cabriolet. Tout cela pour, finalement, dissiper des craintes souvent infondées ou même simplement ignorées d’une bonne partie de la clientèle. Qu’à cela ne tienne, cette nouvelle Série 4 Cabrio, noble descendante d’une lignée de Série 3 à capote textile née il y a 35 ans, est là pour remettre les pendules à l’heure!

  • Confort de marche global
  • Comportement routier, rigidité de caisse
  • Insonorisation (capote fermée)
  • Moteur sans personnalité
  • Direction mal calibrée
  • Tarif salé, options mesquines

Dans cet article : BMW, BMW Série 4

NEWSLETTER