Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais courts / Mercedes GLC 300 e - deuxième édition revisitée

Avec le lifting pour l'année modèle 2020, la Mercedes GLC 350 e est devenue une 300 e. Mais il n'est pas question de revenir en arrière. Au contraire, la GLC hybride rechargeable à essence est plus intéressante que jamais.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Concept

Par rapport à la GLC 350 e de 2015, la 300 e présentée en 2019 conserve ses 211 ch et 350 Nm issue du 2.0 turbo essence, mais elle est désormais couplée à un moteur électrique un peu plus puissant (maintenant 90 kW et 440 Nm). Cela ne change pas la puissance totale - maintenue à 320 ch - mais le couple total augmente, passant de 560 à pas moins de 700 Nm. Pas étonnant que Mercedes propose la 300 e uniquement avec la transmission intégrale 4Matic...

Plus important encore que ce supplément de puissance est l'arrivée d'une batterie plus puissante : 13,5 kWh au lieu des maigres 8,7 kWh de la 350 e. Un monde de différence pour l'autonomie électrique (qui passe de 34 à 46 km selon la norme NEDC), mais surtout pour la consommation de carburant et les émissions de CO2 : dans certaines versions, elles descendent en dessous de 50 g/km, ce qui fait que le GLC hybride rechargeable est fiscalement privilégié pour les indépendants et les entrepreneurs. Néanmoins, la prudence est de mise lors de la configuration de la voiture : de mauvaises jantes ou un équipement trop important peuvent gâcher cet avantage.

À l'intérieur, il n'y a aucune différence avec un GLC normal, à l'exception des menus supplémentaires habituels de l'interface MBUX. Jusqu'à ce que vous ouvriez le couvercle du coffre : pour éviter les escaliers gênants au milieu du plancher de chargement comme sur la précédente Classe C, Mercedes a simplement prolongé le plancher surélevé vers l'arrière, de sorte qu'il se trouve maintenant au-dessus du seuil de chargement. En conséquence, la hauteur libre sous le couvre-bagages se réduit considérablement et le volume de chargement passe de 550 à 395 l. Mais bon, au moins ces litres sont utilisables...

De l'extérieur, cette version plug-in n'est reconnaissable que par ses logos, et bien sûr par la trappe de chargement dans le pare-chocs arrière droit (qui reste un endroit assez bizarre). Avec la batterie plus grande, un convertisseur interne plus puissant a été introduit avec le lifting : il peut charger à 7,4 kW à un point de charge monophasé de 32 A, de sorte qu'une batterie vide peut être complètement chargée en moins de deux heures. Sur un point de recharge classique, cela prend 5 heures. Le point positif est que les deux câbles de charge (standard inclus) peuvent être stockés dans un grand renfoncement sous le plancher de charge surélevé.

Comportement

Peut-être est-il apparu en 2015, mais il n'y a toujours rien à dire sur le comportement du GLC. La dynamique de conduite est prise en compte (même s'il y a des concurrents plus inspirés), mais c'est surtout le confort qui domine ici. C'est d'abord grâce à la suspension, qui réagit absorbe merveilleusement les déformations de la chaussée. Tellement douce en fait que nous étions convaincus qu'il s'agissait de la suspension pneumatique... Alors qu'en réalité, il s'agissait de la suspension sportive passive de la ligne AMG.

Il est aussi généralement agréablement calme à l'intérieur. Même le moteur à essence est particulièrement bien insonorisé, de sorte que sa voix ne devient jamais envahissante, même lorsque vous exploitez toute la puissance de ce tandem en mode Sport ou Hybride. Dans ces modes combinés, le GLC 300 e est d'ailleurs très rapide : Mercedes promet un sprint à 100 km/h en 5,7 s. Avec une batterie vide, tout cela devient un peu moins impressionnant, bien que ce SUV soit encore assez rapide.

D'autre part, même en mode électrique pur, les performances sont satisfaisantes (même si à partir de 90 km/h, la verve s'étiole). À des températures comprises entre 5 et 15 degrés Celsius, nous avons parcouru entre 40 et 45 km sur batterie uniquement - y compris des tronçons d'autoroute à 120 km/h. Pas mal du tout, et tout à fait conforme au rayon d'action WLTP (39 à 43 km).

D'ailleurs, il est dans votre intérêt de vous brancher le plus possible, car avec une batterie vide, le moteur à essence consomme rapidement jusqu'à 10 l/100 km ou plus. La direction essaie de récupérer le plus d'énergie possible, afin que vous puissiez à nouveau conduire régulièrement en mode électrique, mais dans l'ensemble, cette version est moins adaptée aux longs trajets ininterrompus qu'un bon vieux Diesel...

Verdict

Même si elle n'est plus très jeune, la Mercedes GLC reste une voiture fantastique à conduire. Le niveau de sérénité qu'elle atteint, peu de concurrents peuvent l'égaler. La 300 e hybride rechargeable s'y conforme parfaitement - grâce à son couple doux et soyeux, elle pourrait bien être la GLC la plus agréable de toutes... Ou du moins pour ceux qui n'ont pas à parcourir de longues distances entre deux séances de recharge. Mais son prix élevé fait qu'il n'est pas à la portée de toutes les bourses.

  • Mode électrique doux et soyeux
  • Superbe châssis
  • Autonomie et vitesse de chargement
  • Prix élevé, options
  • Coffre moins accueillant
  • Avantage fiscal en fonction de la taille des jantes
Secrétaire de Rédaction Autogids

NEWSLETTER