Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais blog / Que pensez-vous de la Suzuki Swift Sport Hybrid ?

Rédigé par Klaas Janssens le

L'offre de voitures de sport abordables se réduit comme neige au soleil. Heureusement, la Suzuki Swift Sport tient son rang. Qu'est-ce que Klaas Janssens, rédacteur d'AutoGids, aime et n'aime pas dans cette voiture hybride ?

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Je suis un fanatique de la petite 5 portes énervée depuis le tout début. Le concept de transformation d’une simple citadine en véhicule à fort caractère me fascine depuis l’enfance. À l’époque, c’était l’Opel Kadett GSi, la Renault 5 GT Turbo et la Peugeot 206 GTI. Et bien sûr, l’inévitable VW Golf GTI. Mais j’avais un faible pour les outsiders, la Daihatsu Charade GTti en tête.

Entre-temps, nous sommes près de quatre décennies plus loin et le segment des voitures branchées a subi une énorme révolution. Il ne s’agit plus de coureurs urbains gonflés à bloc, mais d’athlètes entraînés qui combinent la puissance musculaire à la technologie intelligente. Je reste un fan du concept, surtout des petites bombes en forme de rallye-sport comme la Toyota GR Yaris. Mais ces modèles sportifs ne sont plus accessibles. En plus d’être trop chers, ils sont devenus trop rapides, trop intransigeants pour être utilisés comme partenaire quotidien des jeux interdits.

Sauf pour la Suzuki Swift Sport. En 2020, son 1,4 litre turbo essence a reçu un module hybride fonctionnant à 48 volts, mais la puissance déjà modeste de 140 ch a été réduite à seulement 129 chevaux. En conséquence, le bolide a besoin de plus de 9 s pour passer de 0 à 100 km/h, ce qui n’est pas un chiffre que l’on associe à la sportivité. Mais la voiture japonaise reste abordable, ce qui ne signifie pas pour autant que la Suzuki Swift Sport Hybrid est une aubaine.

C’est chouette

La Suzuki Swift est déjà bien de toute façon, mais la Sport est vraiment bien. Les modifications apportées à la carrosserie mettent l’accent sur la sportivité, sans pour autant tomber dans l’excès. Vous pouvez voir immédiatement qu’il ne s’agit pas d’une voiture de bon père (mère) de famille. Rien qu’avec ces sorties d’échappement - certes optionnels - HKS... Attention aussi à la couleur, car une Suzuki Swift Sport peinte en Jaune Champion presque fluorescent est complètement différente d’une Suzuki Swift Sport peinte en Super Noir Perlé Métallisé, moins frappante.

En tant qu’hybride, la Swift Sport a perdu un peu de puissance, mais elle bénéficie en contrepartie d’un couple supplémentaire. Le couple maximal grimpe à 253 Nm, disponible dès le début. Grâce à l’assistance électrique de l’alternodémarreur, qui fournit un coup de pouce supplémentaire à chaque régime. Cela permet non seulement d’obtenir des régimes plus souples, mais aussi de réduire les changements de vitesse et la consommation. Nous avons terminé la semaine d’essai avec une moyenne de 6,1 l/100km. Maintenant, vous devez toujours fouetter le 4-cylindres pour avancer. Ce n’est pas une punition, même si la boîte de vitesses manuelle à six rapports pourrait passer les vitesses avec plus de souplesse. Le châssis sport de la Suzuki Swift Sport Hybrid a été adapté à cette cavalerie, de sorte que le plaisir de conduire à l’ancienne est au rendez-vous.

Oui, la Suzuki Swift Sport Hybrid rebondit un peu. Et l’intérieur n’est pas très bien isolé ; les bruits de la route vous obligent à monter un peu le son de la radio. Mais d’un autre côté, il y a beaucoup d’espace. À l’avant comme à l’arrière, les places sont excellentes et le volume du coffre est remarquable pour une citadine de 3,84 mètres de long. Et cela est bien sûr d’or pour l’utilisation quotidienne de cette voiture de sport.

C’est dommage

Peut-être que la Suzuki Swift Sport Hybrid est devenue trop mature. Un peu plus grande et un peu plus volumineuse, sans trop ajouter de piquant supplémentaire à la sauce déjà hot. Et ces 129 ch et 253 Nm peuvent donner du caractère, mais une voiture de sport mérite mieux. J’ai récemment conduit le Dacia Duster TCe 150 et il m’a semblé beaucoup plus rapide que cette Japonaise. Si Suzuki compte frapper à la porte de Toyota pour la Corolla Hybrid (Swace) et le RAV4 PHEV (Across), il devrait peut-être aussi lorgner du côté la Yaris GR.

Autant pour le design de la carrosserie, autant pour l’intérieur. Les sièges sport de la Suzuki Swift Sport Hybrid ne peuvent empêcher l’impression générale de qualité d’être médiocre. Les matériaux durs semblent provenir d’une autre époque, l’assemblage et le design vont à l’encontre du prix de 25.000 euros (bien qu’il existe actuellement une offre spéciale sur le marché permettant de commander une Suzuki Swift Sport pour un peu moins de 22.000 euros).

Et en tant qu’hybride, la Swift Sport est peut-être plus économique, mais il faut quand même faire des arrêts réguliers au stand. Le petit réservoir de carburant se vide trop rapidement. Quoi qu’il en soit, ce type de voiture a toujours un réservoir d’essence, il n’y a donc pas besoin de prendre le temps de recharger la batterie.

Et donc

D’un côté, je pense que c’est fantastique qu’une Suzuki Swift Sport puisse encore exister. Seulement il faut qu’elle soit soit moins chère soit plus puissante. La stratégie semble ici un peu floue pour moi. Cependant, il vaut mieux un plat végétarien savoureux que des cailloux dans l’assiette, car ce concept de citadine énergique mérite le coup d’œil. Comme les versions Rallye que Peugeot fabriquait pour la 106 et la 205 : abordables, cool et amusantes à conduire. Car c’est ce que les gens oublient aujourd’hui, que les voitures peuvent aussi être agréables à conduire. Pour conduire, je veux dire. Pas seulement pour regarder.

Dans cet article : Suzuki, Suzuki Swift

Channel Manager Produpress Websites

Twitter: @janssensklaas / Instagram: @kjanssens_pro

Essais

Nos essais

Stocks

Voitures de stocks à la une

Occasions

Voitures d'occasions à la une

Trouvez l'assurance qui vous convient
  • Trouvez l'assurance qui vous convient

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche