Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Quel modèle mérite de recevoir le prix de la meilleure voiture 2021 ?

Quel modèle mérite de recevoir le prix de la meilleure voiture 2021 ?

Voter

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

BEST CAR AWARDS

Essais blog / Que pensez-vous du Land Rover Discovery Sport P300e ?

Notre journaliste Werner Van Kerckhoven préfère un Land Rover Discovery Sport à un gros Range Rover. Cela s'applique-t-il également s'il s'agit de la version hybride P300e ?

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

J'ai toujours eu un faible pour le modèle d'entrée de gamme de Land Rover. Il est certain que le premier Freelander de 1997, dans sa version trois portes (avec ou sans capote), était un digne représentant de la nouvelle race des SUV : il avait tous les gènes et la robustesse de ses grands frères, avec juste assez de luxe et de pedigree pour s'élever au-dessus des pionniers japonais de l'époque (même s'ils avaient aussi leur charme).

Bien que cet aspect luxueux soit devenu un fardeau de plus en plus lourd au fil des ans, même aujourd'hui, j'ai toujours un peu plus de sympathie pour un Discovery Sport que pour son frère Range Rover huppé, l'Evoque. Parce qu'il reste un peu plus terre à terre et ne perd pas de vue le côté pratique des choses - la génération actuelle, par exemple, est un champion de l'espace pur et dur dans son segment.

J'ai dû l'attendre un certain temps, mais le lancement du nouveau modèle hybride rechargeable P300e, dans le sillage du lifting de 2020, m'a enfin donné l'occasion de conduire le Discovery Sport. Je ne m'étendrai pas trop sur la technologie (les collègues l'ont déjà fait très bien dans l'essai routier détaillé), ici je vais surtout me concentrer sur ce que j'ai retenu d'une semaine au volant du Discovery Sport P300e.

Chouette

L'une des premières choses que je fais lorsque je mets la main sur un véhicule hybride rechargeable, c'est d'ouvrir le couvercle du coffre : si le plancher est plus haut et, surtout, s'il est étagé ou incliné, le PHEV a déjà largement perdu pour moi. Ce n'est pas le cas de ce Discovery Sport P300e : il range soigneusement ses batteries sous la banquette arrière, de sorte que ni l'espace assis ni le volume de chargement n'en pâtissent. De plus, sous le plancher du coffre, il y a même de la place pour les câbles de recharge et même une roue de secours. Combien de PHEV peuvent en dire autant ?

Il est temps de se poser derrière le volant. Normalement, je ne suis pas le plus grand fan des interfaces tactiles, mais le système d'infodivertissement Pivi de Jaguar Land Rover montre qu'il est possible de le faire différemment : une division agréable et claire en sous-menus (qui peuvent être personnalisés facilement), une bonne réponse et des graphismes de haute qualité - il est difficile de passer à côté.

Et un grand coup de chapeau à la suspension de ce Discovery Sport, qui est fermement amortie, mais absorbe bien les bosses. Avec un style de conduite calme à normal (et c'est ainsi que je conduis habituellement), rien ne laisse supposer que ce SUV de 4,60 m de long pèse près de 2,2 T à vide. Land Rover me prouve ici qu'avec une bonne mise au point, on n'a pas besoin d'amortisseurs adaptatifs coûteux ou de ressorts pneumatiques...

Land Rover Discovery Sport P300e

Dommage

L'écran tactile de la nouvelle interface présente également un gros inconvénient : par temps chaud, il se couvre d'empreintes digitales et de taches de sueur au bout d'une seule journée. Tandis que l'aspect épuré de la nouvelle console centrale en noir piano est non seulement une source de reflets, mais aussi un véritable aimant à poussière. C'est dommage, mais pour garder ce bel intérieur immaculé, il faudrait le nettoyer presque quotidiennement.

Les véhicules hybrides rechargeables de Jaguar Land Rover sont tous équipés d'une connexion CCS : en d'autres termes, ils peuvent également être rechargés rapidement à une station de recharge CA. Cela me fait toujours sourire. Tant que le prix de l'essence à la pompe ne triple pas au moins (et encore...), j'aimerais voir combien d'utilisateurs de PHEV vont attendre une demi-heure sur un parking d'autoroute miteux alors qu'ils peuvent faire le plein de E95 dix fois plus vite au coin de la rue...

En parlant de consommation : lors de trajets sur autoroute avec une batterie vide, j'ai constaté une consommation de 8 l/100 km ou plus. Dans l'absolu, cela reste raisonnable, mais secrètement, je m'attendais à un peu moins. En pratique, ce Discovery Sport P300e avec son petit moteur 1,5 litre trois cylindres n'est pas plus économique que le Jaguar F-Pace P400e et le Range Rover Velar P400e que j'ai déjà conduits, et ces modèles ont un moteur deux litres avec 300 ch sous le capot. L'autonomie électrique était également similaire pour les trois modèles : 40 à 45 km.

Land Rover Discovery Sport P300e

Donc

Je vous l'ai dit, le Discovery Sport est peut-être mon modèle préféré de la gamme Land Rover. Et il le reste même en version hybride rechargeable P300e, une version qui ne se relâche jamais vraiment. Toutefois, ses faibles émissions de CO2 sont une bonne nouvelle pour les travailleurs indépendants, qui peuvent en récupérer le prix élevé par le biais de leurs impôts. Car l'étiquette de prix de notre voiture d'essai - une R-Dynamic SE avec quelques options supplémentaires - m'a donné le vertige : plus de 72.000 €. Gloups.

 
 
 
 
 
View this post on Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Werner Van Kerckhoven (@wernerautogids)

Secrétaire de Rédaction Autogids

BEST CAR AWARDS

NEWSLETTER