Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Subaru Outback : une agréable bizarrerie

La nouvelle Subaru Outback est la preuve tangible que maintenir son propre cap peut donner un résultat agréable, même s'il n'est pas encore totalement adapté au marché européen.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Ceux qui s'y connaissent en voitures savent que Subaru fabrique d'excellents véhicules à quatre roues. Cependant, les ingénieurs de Fuji Heavy Industries sont si têtus que leurs produits ne prospèrent pas sur tous les marchés, notamment en Europe. Les quatre roues motrices permanentes, les moteurs boxer atmosphériques et une électrification trop modeste ne sont tout simplement pas compatibles avec la législation européenne actuelle.

Après l'Impreza, le XV, le Levorg et le Forester, la nouvelle Subaru Outback sera désormais également basée sur l'architecture modulaire SGP. Elle est non seulement beaucoup plus rigide (ce qui profite à la sécurité en cas de collision), mais elle permet également de mettre en place de nouveaux systèmes de sécurité (le système EyeSight amélioré).

Carrosserie et dimensions

Ailleurs dans le monde, le crossover est sorti des concessions plus de six millions de fois depuis son apparition comme variante supplémentaire de la Legacy en 1995. Depuis 12 ans, nous connaissons également le modèle ici sous le nom de Subaru Outback, tandis que la Legacy ordinaire a disparu du catalogue. Entre-temps, cinq générations sont inscrites dans les livres d'histoire et il est temps de passer à la sixième. Celle-ci mesure près de 4,9 m de long et suit la recette classique : une carrosserie surélevée avec des éléments de design aventureux et quatre roues motrices permanentes.

Intérieur et coffre

À l'intérieur, la Subaru Outback bénéficie également de la plateforme SGP, sous la forme d'un espace intérieur (encore) plus grand et d'un tableau de bord redessiné. Au centre, on trouve désormais un écran d'infodivertissement vertical de 11,6 pouces, qui est clairement structuré et fonctionne de manière intuitive. Mais attention : seule la version Premium (46.995 €) est livrée avec un module de navigation TomTom. Il y a beaucoup d'espace sur la banquette arrière et beaucoup de place pour vos affaires dans le coffre, dont le volume varie entre un minimum de 561 et un maximum de 1750 l.

Spécifications et performances

Grâce à l'architecture SGP, la nouvelle Subaru Outback peut se targuer d'une capacité de remorquage de 2 tonnes. C'est beaucoup pour un moteur atmosphérique à quatre cylindres qui se passe de turbo et qui ne produit donc "que" 169 ch et 252 Nm pour une cylindrée de 2,5 litres - soit 6 ch de moins que son prédécesseur, mais 17 Nm de plus. Au fait, le moteur boxer est neuf à 90 %. Il n'y a pas d'autre option de moteur, pas de Diesel ni d'hybride.

Comme d'habitude, la puissance de la Subaru Outback est envoyée en permanence aux quatre roues, ce qui explique en partie les émissions élevées de CO2 de 193 g/km (WLTP). Le transfert s'effectue via la désormais incontournable CVT (dite Lineartronic), qui a été revue pour imiter le fonctionnement d'une automatique à huit rapports. Le mode X, qui s'appuie largement sur le système ESP, devrait maximiser la puissance de traction de la chaîne cinématique sur les surfaces glissantes.

En fait, on peut reprocher très peu de choses à la Subaru Outback, sauf peut-être le fait que la consommation de carburant peut facilement atteindre 10 l/100 km. Ce tout-terrain n'est pas non plus rapide : le sprint de 0 à 100 km/h prend 10,2 s et la vitesse maximale est de 193 km/h.

Comportement au volant

Dans la plupart des situations, le quatre cylindres atmosphérique de la Subaru Outback reste sagement en arrière-plan, à moins que vous n'enfonciez l'accélérateur et ne forciez le tachymètre dans la zone rouge. Mais même dans ce cas, la boîte de vitesses CVT retravaillée ne s'attarde pas et passe au rapport supérieur par étapes, éliminant ainsi la comparaison avec le moulin à café. Pour la plupart des situations de circulation, le nouveau moteur à essence de 2,5 litres a suffisamment de couple pour s'en sortir avec bas et moyen régime, ce qui stimule le calme de la voiture.

Les navetteurs apprécieront déjà les fonctions de conduite semi-autonome de la nouvelle Subaru Outback. Celles-ci maintiennent la voiture dans sa voie sur l'autoroute et conservent une distance suffisante avec la voiture qui précède. Ceux qui préfèrent prendre les choses en main le font avec un volant agréable qui suit docilement les ordres du conducteur. Certes, dans les virages sportifs, la souplesse de la suspension entraîne un peu de roulis, tout comme les freinages brusques font plonger le nez. Mais à part cela, il n'y a rien de plus à dire sur le comportement de l'Outback.

Prix belge Marque/Modèle/Version

La Subaru Outback 2021 se décline en trois niveaux de finition : la version Confort (39.995 €), la version Sport plus robuste (41.995 €) et la version Premium particulièrement somptueuse (46.995 €). Les prix sont très raisonnables, même par rapport à la concurrence. Toutefois, la charge fiscale est un peu plus élevée en raison des fortes émissions de CO2 du boxer essence. En dehors de quelques (nouvelles) peintures métallisées, le constructeur japonais ne fournit pas de liste d'options. La version Premium est donc une option complète, comprenant des sièges recouverts de cuir Nappa qui font de la Subaru Outback une véritable dévoreuse de kilomètres. Si vous restez trop longtemps au volant, le système de détection de la fatigue vous avertit de faire une pause. Celle-ci est à son tour intégrée dans la reconnaissance faciale standard, qui remplace la clé personnalisée par des profils.

Subaru Outback - verdict du Moniteur Automobile

Si ce n'était la consommation élevée de carburant résultant de son poids et du groupe motopropulseur choisi - et la pénalité fiscale que cela implique en Europe - la nouvelle Subaru Outback pourrait présenter un excellent rapport. Dans tous les autres domaines, les améliorations dues à la nouvelle architecture SGP sont tangibles et agréables. Le prix peut sembler élevé en termes absolus, mais pour le même espace et le même équipement, vous payez parfois beaucoup plus cher chez d'autres constructeurs. Même si ces concurrents font généralement un meilleur travail d'adaptation aux réglementations européennes en matière d'émissions.

 

Dans cet article : Subaru, Subaru Outback

NEWSLETTER