Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Black Friday

Black Friday : votre abonnement annuel à partir de 60 euros !

J'en profite

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Je m'abonne

Essais courts / Citroën C5 Aircross Hybrid : profiter des acquis

La C5 Aircross devient le premier modèle hybride rechargeable de Citroën, en s’appuyant sur le travail de PSA. La combinaison essence et électricité apporte forcément une puissance alléchante.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Concept

L’hybridation renforce le 1.6 l essence Puretech de 180 ch avec un moteur électrique de 80 kW (109 ch). Lequel est capable d’emmener seul le SUV jusqu’à 135 km/h maximum (en mode ZEV activé manuellement). En associant la terre et le feu, la C5 Aircross affiche une puissance maximale de 225 ch et un couple de 320 Nm gérés par la boîte automatique ë-EAT8.

Tout comme la Peugeot 3008 et Opel Grandland X hybrides. Mais, Citroën y a mis son petit grain de sel en modifiant certains paramètres du logiciel. Le mode hybride favorise la conduite électrique (55 km en WLTP avec la batterie lithium-ion de 13,2 kWh). Les transitions vers le bloc thermique restent discrètes.

Comportement routier

La C5 Aircross souffre néanmoins d’une direction manquant de fermeté et d’une pédale de frein peu informative. Rien à dire par contre sur l’efficacité de la suspension de la C5 Aircross avec son système de butées hydrauliques progressives. La voiture absorbe les chocs et dénivelés sans altérer le confort du SUV français. C’est d’autant plus agréable qu’un effort remarquable a été fait à bord, en particulier avec les sièges Advanced Comfort dotés d’une épaisse mousse de 15 mm. À l’arrière, trois places identiques peuvent accueillir 3 enfants correctement et en toute sécurité.

La consommation pétrolière d’une hybride rechargeable est toujours un sujet délicat. En chargeant la batterie consciencieusement et régulièrement, pour des trajets quotidiens à vitesse modérée, il est possible de se contenter de quelques dés à coudre par jour. Cela se corse évidemment quand la batterie est épuisée au bout d’une bonne cinquantaine de kilomètres. Il faut alors s’attendre à avaler au moins 8 litres aux 100 km. Et pour la recharger rapidement sur un chargeur de 7,4 kW, il est nécessaire de passer les options !

Notre verdict

Le constructeur a réussi à proposer un produit abouti, à un tarif dans la moyenne du segment. Mais surtout, Citroën n’a pas oublié d’y laisser son ADN avec une voiture avalant les imperfections de nos routes sans faillir. Un atout valable uniquement en tirant le bridon pour éviter la conduite dynamique, qui n’est pas sa tasse de thé.

  • Modularité et confort des assises
  • Suspensions au top
  • Gestion du système en mode hybride
  • Câble et chargeur 7,4 kW en option (300 €)
  • Direction trop assistée
  • Sensations au freinage

Dans cet article : Citroën, Citroën C5 aircross