Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Loisirs / Série d’été 2019 – Le Tunnel du Gothard

Cet été, nous partons à la découverte de ponts (en juillet) et tunnels (en août) hors normes sur les routes européennes. Ce vendredi, entrons dans le tunnel du Gothard.

Sommaire :

La localisation

Traversant le massif du Gothard, en Suisse, le tunnel est une jonction essentielle de l’autoroute E35 (A2) entre le nord-ouest de l’Europe et l’Italie. Il permet de relier d’importants pôles économiques comme les ports d’Anvers et Rotterdam, la Ruhr et Zürich avec Milan et la Plaine du Pô. Il est donc également un lien entre le Tessin (Suisse italophone) et la partie alémanique de la Confédération helvétique. Ses entrées et sorties débouchent à Göschenen dans le canton d’Uri et à Airolo dans le Tessin. En soi, il s’inspire du tunnel ferroviaire ouvert à la fin du XIXe siècle. La galerie a été le tunnel routier le plus long du monde pendant 2 décennies, jusqu’à l’ouverture du Lærdal en Norvège en 2000. Son importance est telle qu’il est devenu un passage « obligé » pour de nombreux voyageurs et transporteurs, provoquant d’importants embouteillages à ses abords lors des transhumances estivales et hivernales. Près de 6 millions de véhicules le parcourent chaque année. Actuellement, le tunnel est un tube bidirectionnel. Ce qui n’est pas sans conséquence pour la sécurité routière. D’ailleurs, son histoire a été marquée par des accidents.

Les origines

Les axes autoroutiers transalpins sont rares et les cols vite saturés. Dans les années 60, il apparaît essentiel de construire un tunnel permettant de raccourcir le trajet entre le nord et le sud des Alpes, en renfort de la route N2 passant par le col du Gothard. Ce passage est, comme le Brenner, une traversée connue depuis des siècles. Tout est parti de la votation du 6 juillet 1958 durant laquelle le peuple suisse a ouvert la voie à l’élaboration de cet axe majeur traversant les Alpes. L’Assemblée fédérale approuve l’idée du tunnel bidirectionnel en 1965.

La construction

Il faudra plus de 10 ans pour construire le tunnel du Gothard. Entre le début des travaux le 5 mai 1970 et son ouverture le 5 septembre 1980. Il forme un arc de cercle pour éviter une zone géologiquement complexe dans la vallée d’Urseren. Néanmoins, les ouvriers et ingénieurs ont été confrontés à du granit accidenté et à des couches sédimentaires du mésozoïque ainsi qu’à des zones de schistes. Ces couches ont compliqué le creusement de la roche avec une progression moyenne de 6 m par jour. Lors des travaux, le dôme du tunnel principal s’est effondré le 16 décembre 1976. Durant toute la durée de la construction du tunnel, 19 travailleurs ont malheureusement perdu la vie. Plusieurs fois rénové, notamment après l’accident de 2001, le tunnel devrait être complètement repensé. L’idée est de transformer le tunnel de secours en tunnel de circulation. Pour cela, il faudra fermer notamment son accès pendant près de 900 jours, en l’ouvrant juste pour le trafic touristique de juin à septembre. Ces travaux devraient débuter en 2020 ou 2021 pour une circulation totalement opérationnelle dans les tubes parallèles entre 2026 et 2028.

Les dimensions

La galerie du Gothard mesure 16,9 km de long, ce qui en fait le 4e plus long tunnel routier au monde et 2e plus long d’Europe en 2019. La section a une surface moyenne de 90 m² et l’enfouissement atteint 1000 m. Malgré la présence de six centrales de ventilation, la température au cœur du tunnel est en moyenne de 35 °C (même en hiver). Un nouveau tunnel ferroviaire du Gothard (le tunnel de base) a ouvert en 2016, notamment pour soulager une partie du trafic en le reportant sur les trains passagers et marchandises. Celui-ci est le plus long du monde avec sa longueur de 57 km.

La traversée

Le trafic routier se croise dans le tube bidirectionnel (1 voie dans chaque sens de circulation). La traversée dure une douzaine de minutes à la vitesse maximale de 80 km/h. Les poids lourds doivent respecter une distance de sécurité de 150 m. Un système de comptage distille leur accès afin de limiter les risques de collision. Il n’y a pas de péage pour pénétrer dans le tunnel, mais il faut toutefois arborer la vignette autoroutière obligatoire sur toutes les autoroutes suisses (40 francs suisses par an). Des fréquences radio (Radio DRS 1, Rete Uno et Radio Central) permettent d’être averti du moindre problème avec rappel des consignes de sécurité. Des niches de protection sont prévues tous les 750 m en direction du sud et tous les 1,5 km en direction du nord. Des abris ventilés sont installés tous les 250 m. Ils sont reliés à la galerie de sécurité qui peut servir à l’évacuation.

Accidents

Le 19 août dernier, un accident, entre deux véhicules néerlandais, a imposé une fermeture de plusieurs heures du tunnel. C’est le dernier en date d’une longue série de collisions. La plus grave d’entre elles a eu lieu le 24 octobre 2001 à 9h30 du matin. Un camion immatriculé en Belgique a dévié de sa trajectoire et a percuté un camion italien venant en sens inverse. Les deux poids lourds ont pris feu suite au choc. Par la réaction en chaîne, des voitures s’enflamment également. 11 personnes perdront la vie, la plupart intoxiquées. Cet accident a fortement endommagé le tunnel sur 300 m de long (une partie de la voûte s’était effondrée). Le tunnel restera fermé pendant 2 mois pour opérer les réparations. Il sera aussi réaménagé. En plus, des aires d’attente seront construites aux entrées du tunnel pour placer les camions en attente afin de les faire entrer selon le principe du trafic alterné.

Web Editor - Specialist Advice

NEWSLETTER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.