Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte à Mon Compte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réenvoyer mon mot de passe
Votre nouveau mot de passe vous a été envoyé par email.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
Inscrivez-vous gratuitement.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu
Je cherche :

Et/Ou

Et/Ou

Essais détaillés

Opel

Opel Zafira Tourer - Essais détaillés

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Ajoutez un véhicule à comparer

Ajoutez un véhicule à comparer

Ajoutez un véhicule à comparer

Comparer

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Opel Zafira Tourer 2.0 CDTI 165

Rédigé le 20.01.2012

Opel Zafira Tourer 2.0 CDTI 165 #1
Opel Zafira Tourer 2.0 CDTI 165 #1
Opel Zafira Tourer 2.0 CDTI 165 #2
Opel Zafira Tourer 2.0 CDTI 165 #2
Opel Zafira Tourer 2.0 CDTI 165 #3
Opel Zafira Tourer 2.0 CDTI 165 #3
Opel Zafira Tourer 2.0 CDTI 165 #4
Opel Zafira Tourer 2.0 CDTI 165 #4
Opel Zafira Tourer 2.0 CDTI 165 #5
Opel Zafira Tourer 2.0 CDTI 165 #5
Opel Zafira Tourer 2.0 CDTI 165 #6
Opel Zafira Tourer 2.0 CDTI 165 #6
Opel Zafira Tourer 2.0 CDTI 165 #7
Opel Zafira Tourer 2.0 CDTI 165 #7
Opel Zafira Tourer 2.0 CDTI 165 #8
Opel Zafira Tourer 2.0 CDTI 165 #8
Opel Zafira Tourer 2.0 CDTI 165 #9
Opel Zafira Tourer 2.0 CDTI 165 #9

Cette motorisation n'est plus commercialisée

Consommation mixte NC
Emission de CO2 139 g/km
0 à 100 km/h 11,40 sec.
Prix de revient au km 0,37 €

Opel est passé maître ès aménagements intérieurs depuis la sortie du Zafira il y a 13 ans. Cette expérience lui permet de le décliner en Tourer un cran au-dessus dans l'échelle du standing et de nous donner l'envie d'en faire le tour du propriétaire.

Après une refonte complète et deux restylages du Zafira, le Zafira Tourer nous arrive (sans se substituer à lui) avec un empattement allongé de 57 mm et une silhouette incomparablement mieux profilée. Entre les essieux, le nouveau monospace est encore plus long que l'Insignia de 25 mm, mais il a la même voie à l'avant (1584 mm, soit 94 mm de plus que le Zafira). Quoi de plus normal, puisqu'il a des suspensions Mc-Pherson héritées du modèle supérieur ? La voie arrière est également très proche (1588 mm), à la différence qu'il ne s'agit pas du train multibras des Insignia berline et break Sports Tourer (1587 mm), mais d'un essieu de torsion guidé par une timonerie de Watt. Ce profilé déformable est moins inspiré de celui du Zafira normal (1510 mm de voie) que de celui de la dernière génération d'Astra (1560 mm).

  • Aménagement intérieur et fonctionnalités
  • Confort de marche (insonorisation, filtrage)
  • Conduite et comportement sereins
  • Espace et confort en 4 places Lounge Seat
  • 5 sièges escamotables et 30 rangements !
  • Options up-to-date et plutôt bon marché
  • Pare-brise panoramique peu utilisable
  • Boîte ecoFlex longue (on oublie la 6e...)
  • Basses consommations assez relatives
  • Pas de poignée de toit AV (pare-brise pano.)
  • Détail de finition : FlexConsole couinante !
  • Espace compté avec 6 adultes/7 personnes
Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

En bref

  • 14.00 sur 20
    Mécanique

    Comme pour le châssis, dont il reprend les voies et les suspensions avant, le Zafira Tourer hérite de l'Insignia les 3 versions du 2 litres CDTI et son petit dernier à essence, le 1.4 T (120 et 140 ch). En Diesel, les deux premières puissances sont inchangées (110 et 130 ch). Seul le 165 ch en a 5 de plus... qui lui valent un doublement de la Taxe de Mise en Circulation. À l'évidence, fiscalement, le 130 ch qui nous promet 119 g/km de CO2 et aura lui aussi un stop&start sera un meilleur choix.

  • 15.00 sur 20
    Tenue de route

    Le «grand» Zafira s'acquitte des crash-tests Euro-NCAP en faisant le plein d'étoiles. Par son gabarit, il est plus proche de l'Insignia que du Zafira classique, dont il ne partage aucun gène. La logique de sa dotation sécuritaire active se calque dès lors sur celle de la berline. Il n'a rien à lui envier en équipement standard (aide au démarrage en côte), ni en options et packs (régulateur de distance, surveillant d'angle mort, maintien de bande). Nulle aide à la conduite dernier cri ne lui manque.

  • 15.00 sur 20
    Sécurité

    Plus élaborée que celle du Zafira commun, la suspension du Tourer réunit les qualités de filtrage et d'amortissement de la gamme supérieure. Et pour cause: elle partage la partie avant des liaisons au sol de l'Insignia et propose l'option FlexRide qui fait varier la sensibilité de l'accélérateur, l'assistance du volant et la souplesse des amortisseurs selon le programme de conduite (sport, normal, touring). Les sièges avant soutiennent longtemps le dos. Ceux du 2e rang sont «limite» trop fermes.

  • 15.00 sur 20
    Confort

    Plus élaborée que celle du Zafira commun, la suspension du Tourer réunit les qualités de filtrage et d'amortissement de la gamme supérieure. Et pour cause: elle partage la partie avant des liaisons au sol de l'Insignia et propose l'option FlexRide qui fait varier la sensibilité de l'accélérateur, l'assistance du volant et la souplesse des amortisseurs selon le programme de conduite (sport, normal, touring). Les sièges avant soutiennent longtemps le dos. Ceux du 2e rang sont «limite» trop fermes.

  • 15.00 sur 20
    Sens pratique

    Peu encombrant, mieux adapté à la morphologie et aux tâches qu'on attend d'un monospace à 7 places, un essieu arrière de torsion (inspiré de celui de l'Astra) a été préféré au multibras de l'Insignia. Ce choix a permis d'intégrer au mieux les sièges arrière dans le plancher, où ils s'escamotent complètement, et d'ancrer en porte-à-faux un ingénieux support pour 4 vélos. Les 3 places du 2e rang se transforment en 2 places reculées avec accoudoir central, recréant l'espace d'une limousine.

  • 15.00 sur 20
    Budget

    Imitée (Mazda 5, Ford Grand C-Max) mais jamais égalée, la modularité des éléments de la banquette centrale reste une spécialité d'Opel. Elle est malheureusement réservée à l'exécution haute Cosmo, mais ne coûte que 250 euros sur l'Enjoy. Plus généralement, le Zafira Tourer est affiché à des prix d'attaque ou proposé avec une dotation ou une cylindrée qui défient tous ses rivaux européens. Pour avoir moins cher, il faut aller voir chez les Coréens (Kia Carens, Chevrolet Orlando).

Opel Zafira Tourer 2.0 CDTI 165
15.00 sur 20
Conclusion / Opel Zafira Tourer 2.0 CDTI 165

Les grands acteurs du segment sont déjà passés par là. Renault a son Grand Scénic, Citroën son Grand C4 Picasso, Nissan son Qashqai+ 2, Ford son Grand C-Max et, maintenant, Opel... se fend d'un Zafira Tourer ! Cette appellation désigne la même démarche non sans mieux suggérer le grand tourisme, la conduite plaisir et, même, un certain standing ! La marque au Blitz a toujours l'avantage, sur ses rivales, de proposer des sièges à la fois complètement escamotables dans le plancher et une modularité chaque fois plus inédite en 2e rang, au point de transformer la configuration 7 places en originale 4 places dotée de véritables Captain Seats avec un accoudoir central monumental et de l'espace partout. Mais ça, c'est en exécution haute ! Les autres versions gardent néanmoins beaucoup de latitude pour s'équiper avec un budget sympa.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

Dans cet article : Opel, Opel Zafira Tourer

Les concurrentes