Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réenvoyer mon mot de passe
Votre nouveau mot de passe vous a été envoyé par email.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu
Plus de 3.000 essais, 6.000 véhicules neufs et 120.000 occasions

Et/Ou

Et/Ou

Nos conseils péages, vignettes et LEZ

Écopastilles en France, à Paris, Lille, Lyon et Grenoble

Rédigé par Olivier Duquesne le 15.06.2015

Écopastille française Crit'Air
Écopastille française Crit'Air
Écopastilles en France, à Paris, Lille, Lyon et Grenoble #2
Écopastilles en France, à Paris, Lille, Lyon et Grenoble #2

La France a instauré une pastille écologique « Crit’Air » pour les zones à circulation restreinte. Plusieurs villes seront concernées par ce macaron antipollution, dont Paris, Lille, Lyon et Grenoble. Les étrangers doivent également la commander.

Le gouvernement français a décidé de mettre en place une écopastille baptisée « Crit’Air » pour les zones à circulation restreinte (ZCR). L'introduction de ce macaron antipollution a commencé le 1er juillet 2016. Ce certificat environnemental coûte* 3,70 € plus les frais d'envoi (soit un total de 4,18 € en France et de 4,80 € en Belgique). En fonction de la couleur (6 classes), la vignette permettra aux véhicules les moins polluants (comprenez les plus récents) d'accéder à certains centre-ville, de rouler dans les zones à circulation restreinte (LEZ), de payer moins cher le stationnement ou pour circuler lors des pics de pollution. Chaque municipalité ou communauté urbaine sera libre ou non de l'instaurer ou de mettre en place une autre solution. Paris l'a rendue obligatoire pour tous depuis le 16 janvier 2017 avec des possibilités de restrictions pour certaines classes (couleurs) lors des pics de pollution, y compris en banlieue. Lyon et Grenoble l'imposent en cas de pic de pollution. D'autres villes, comme Bordeaux, Lille, Montpellier ou Strasbourg devraient également adopter cette écovignette. Cette vignette est à apposer sur la partie droite en bas du pare-brise. En absence d’écopastille, l’amende est de 68 € à 135 €. Compte tenu du délai de mise en place du système, il n'y aura pas d'amendes pour absence de certificat qualité de l'air pour les étrangers avant le mois d'avril 2017. Toutefois, le certificat d'immatriculation doit correspondre aux critères de restriction de circulation.

Comment se la procurer?

  • Pour les étrangers, une page Internet en français et en anglais a été lancée ce 1er février 2017 pour commander la vignette écologique sur base du certificat d'immatriculation étranger (à scanner ou photographier). Elle sera envoyée dans les 30 jours par la poste. Pour les voitures de société, en leasing ou de location avec une immatriculation non française, il est possible de faire envoyer l'écopastille à son domicile au lieu de l'adresse sur le certificat d'immatriculation. A priori, il ne sera par contre pas possible de se la procurer en direct à un guichet ! De plus, la facture reçue en ligne dans les 72 heures (en théorie car le délai peut dépasser la semaine) avec un fac-similé du certificat air pourra servir de preuve en attendant la réception de la vignette par la poste. Toutefois, comme l'a précisé le Ministère : « le caractère justificatif de la facture n'est pas prévu par la règlementation et repose sur la tolérance des agents ».
  • Les conducteurs français peuvent la demander en ligne via un site Internet sur base de leur immatriculation. La vignete Crit'Air sera envoyée dans les 5 à 30 jours à l'adresse du certificat d'immatriculation (y compris pour les voitures de société). En attendant, la facture reçue en ligne dans les 72 heures peut faire foi face à des agents tolérants.
  • Pour les Français, il est aussi possible de demander la vignette par la poste via ce formulaire. Après l'avoir rempli, il faut l'envoyer avec une copie du certificat d'immatriculation et un paiement de 4,18 € au Service de délivrance des Certificats Qualité de l’Air, BP 50637, 59506 Douai Cedex.

Indispensable en semaine à Paris

À Paris, depuis le 1er juillet 2016, les véhicules d'avant 1997 ne peuvent plus accéder intra-muros en semaine (du lundi au vendredi) de 8 h à 20 h. Le contrôle se fait sur base de la couleur de l'écopastille (ou de la carte grise). L'écopastille est obligatoire intromuros et pour les bois de Boulogne et de Vincennes pour les véhicules immatriculés en France et à l'étranger. L'objectif de la Ville de Paris est de bannir les Diesel de la cité dès 2025, voire 2020. Voici un lien pour savoir si votre voiture sera autorisée dans Paris en journée. Le 1er juillet 2017, la restriction sera étendue aux voitures Diesel d'avant 2001. Lors des pics de pollution, certaines catégories d'écopastille peuvent être interdites à la circulation (circulation différenciée). La Brigade (police municipale) est habilitée pour les contrôles de certificat de qualtié de l'air. En Île-de-France, la vignette pourra être imposée lors de pics de pollution pour la circulation différenciée au sein d'un périmètre intra-A86, dans la banlieue parisienne donc.

À Lille depuis février 2017

Mauvaise nouvelle pour les Belges, compte tenu des difficultés à l'obtenir rapidement : l'écopastille sera aussi obligatoire lors des pics de pollution « persistants » à Lille. La métropole lilloise (regroupant 90 communes) a décidé en février 2017 d'imposer le port de l'écopastille lors des alertes de pollution. Les zones concernées seront définies par arrêté préfectoral, au cas par cas. Après cette transition, une ou plusieurs ZCR seront délimitées avec port probablement obligatoire de la vignette en semaine. La décision définitive est attendue pour la fin de l'été 2017.

Restrictions à Grenoble

Grenoble a décidé de limiter la circulation sur tout le territoire de la métropole y compris les autoroutes*, lors des pics de pollution. Les voitures sans vignette ne pourront plus accéder dans l'enceinte grenobloise dès le 5e jours d'un pic de pollution (en plus de la réduction de la vitesse maximale autorisée). À partir du 7e jour, l'interdiction sera étendue aux véhicules avec une écopastille de catégorie 4 et 5. Il convient donc de se renseigner auprès de la presse locale ou des autorités grenobloises des alertes pic de pollution et, lors d'une réservation planifiée, d'anticiper un autre moyen de transport ou un véhicule moderne pour s'y rendre.

* Depuis la barrière de péage de Voreppe sur l’A48, au nord, de la barrière de péage du Crozet/Vif sur l’A51, au sud, et à partir de la barrière de péage de Crolles sur l’A41, à l’ouest ainsi que sur l'A480 traversant Grenoble.

Restrictions à Lyon

Lyon et la ville voisine de Villeurbanne rendent l'écopastille Crit'air obligatoire lors des pics de pollution. Les véhicules essence immatriculées après 2006 et ceux au Diesel immatriculés après 2011 sont libres d'accéder dans l'agglomération lors des pics de pollution, à condition d'arborer l'écopastille. Les véhicules avec une vignette orange (essence d'après 1997 et Diesel d'après 2006) sont soumis à la circulation alternée. Les véhicules plus anciens sont bannis des rues de Lyon et Villeurbanne lors des pics de pollution.

* Les tarifs ont été récoltés avec le plus grand soin, mais ils sont susceptibles de modifications et peuvent donc s’écarter des montants réclamés.

Retour au menu "Péage et télépéage en France"

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Ajoutez un véhicule à comparer

Ajoutez un véhicule à comparer

Ajoutez un véhicule à comparer

Comparer

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.