Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte à Mon Compte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.
Votre nouveau mot de passe vous a été envoyé par email.

Mot de passe oublié ?

×
Réenvoyer mon mot de passe

Vous n’avez pas encore de compte ?
Inscrivez-vous gratuitement.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu
Je cherche :

Et/Ou

Et/Ou

Sécurité

Sécurité / Le Belge néglige ses pneus

En Belgique, 1 véhicule sur 6 équipés en pneus été « représente un danger pour la sécurité routière » à cause de l'état des pneumatiques. C'est une conclusion de la 5e édition de l'étude « Rolling Wheel ».

Les manufacturiers de pneus et l'association professionnelle Federauto ont mené, pour la 5e année consécutive, une enquête sur l'état des pneus en Belgique. Les conclusions ne sont guère rassurantes : 670.000 véhicules rouleraient avec au moins un pneu représentant un danger pour la sécurité routière. Soit 12 % du parc automobile. Cette statistique vient de l'extrapolation du travail des enquêteurs qui ont vérifié, du 10 au 21 février, les pneus de 1000 voitures de tourisme choisies au hasard. En outre, l'enquête montre qu'un contrôle est nécessaire pour 25 % des pneumatiques. C'est toutefois mieux qu'en 2011 où ce rapport était de 30 %. Et puis, de plus en plus de véhicules sont équipés de pneus hiver.

Ce sont surtout les pneus été qui sont dangereux avec une part de 17 %. Alors que 3 % des pneus hiver présentaient des soucis. Ces derniers présentent moins d'usure et moins de détériorations. En outre, 41 % des pneus été contrôlés étaient en mauvais état, sans forcément représenter un danger, contre 13 % pour les pneus hiver. Durant l'enquête, 67 % des véhicules étaient équipés en pneus été, 30 % en pneus hiver et 3 % en pneus « toutes saisons ». Il y avait un peu moins de montes hivernales à cause de l'hiver doux ; certains automobilistes ayant préféré les laisser au garage.

Cette enquête étant également menée aux Pays-Bas, on remarque des différences notables avec nos voisins du Nord. Ainsi, il y a 2 fois plus de véhicules représentant un danger pour la sécurité routière en Belgique. Les enquêteurs ont également noté que les Néerlandais gardaient leurs pneus plus longtemps, sans qu'ils soient forcément en plus mauvais état que chez nous. Les initiateurs de cette étude « Rolling Wheel » pointent du doigt, comme cause probable, un réseau routier en meilleur état aux Pays-Bas. Dès lors, les pneus souffrent moins sur les routes, au bénéfice de leur longévité et de la sécurité routière.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Ajoutez un véhicule à comparer

Ajoutez un véhicule à comparer

Ajoutez un véhicule à comparer

Comparer

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.