Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Quel modèle mérite de recevoir le prix de la meilleure voiture 2021 ?

Quel modèle mérite de recevoir le prix de la meilleure voiture 2021 ?

Voter

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

BEST CAR AWARDS

Premier essai / Mazda MX-5

Pour fêter ses 20 ans, le roadster s'offre un léger repoudrage du nez. Pas de quoi dénaturer l'agrément de conduite qui caractérise la Mazda MX-5 depuis ses débuts.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

La recette du MX-5 consiste à privilégier le contact direct avec la route, les fesses au ras du sol ou presque, au travers d'un châssis vif et équilibré (donc forcément propulsion pour les puristes…) et d'une carrosserie stricte deux places, chapeautée d'un toit souple que l'on rabat d'un geste du bras au moindre rayon de soleil a vite rameuté les aficionados des roadsters anglais des années 60.

Quelques évolutions de détails contribuent à rendre cette «nouvelle» MX-5 plus racée, plus suggestive de ses qualités dynamiques. Celles-ci passent toujours par une répartition statique des masses de 50/50, grâce en particulier à un moteur monté en léger retrait de l'axe des roues avant. Il entraîne les roues arrière au travers d'une boîte 5 manuelle (pour le 1.8 de 126 ch) ou à 6 rapports (pour le 2 litres de 160 ch, avec différentiel autobloquant). Nouveauté : ce dernier peut être équipé en option d'une boîte automatique à 6 rapports (à convertisseur), munie de palettes de commande au volant. Elle fonctionne bien et contribue au confort de conduite en conditions de circulation encombrée, mais dès que la route se dégage, la boîte manuelle et sa commande parfaite est un vrai régal.

Le fait que la nouvelle MX-5 puisse désormais embarquer un régulateur de vitesse, un système audio Bose optimisé, un lecteur MP3, la téléphonie Bluetooth, voire la boîte automatique ne signifie pas qu'elle s'embourgeoise de manière stérile. Grâce à ses bonnes dispositions mécaniques, elle reste l'un des roadsters les plus agréables à conduire.

Dans cet article : Mazda, Mazda MX-5

BEST CAR AWARDS

NEWSLETTER