Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / BMW 420d Cabrio

La BMW Série 3 Cabriolet a changé de nom, mais reste un coupé-cabriolet dérivé de la berline. Nous avons essayé sa version Diesel d’entrée de gamme, la 420d.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Exit la Série 3 Cabriolet, place à la Série 4 Cabriolet! Ce changement de dénomination est le fruit d’une nouvelle stratégie de marketing qui veut que tous les modèles au style plus «dynamique» soient désormais désignés par un chiffre pair, tandis que les BMW plus orientées «confort» conservent leur chiffre impair. Fort bien, mais comment le monospace compact Série 2 Active Tourer s’inscrit-il dans cette logique? Cela reste pour nous un mystère.
Mais bon, bien que répondant au nom de Série 4, ce Cabriolet est toujours une variante découverte de la Série 3 berline et, à ce titre, il s’agit bel et bien de la remplaçante de l’ancienne Série 3 Cabriolet. Ce changement de génération est par ailleurs synonyme d’une augmentation de prix de quelque 1.300 €. Mais il faut reconnaître que la Série 4 en offre davantage: elle est 58 mm plus longue et 37 mm plus large, mais reste aussi haute (1384 mm) que sa devancière. L’empattement a gagné 50 mm, ce qui devrait améliorer à la fois la stabilité en ligne droite et l’habitabilité. Quant aux voies, elles ont été élargies de 45 mm à l’avant et 81 mm à l’arrière pour mieux «asseoir» la voiture sur la route. L’augmentation des dimensions entraîne celle du poids: la Série 4 Cabriolet accuse 20 kg de plus sur la bascule que le modèle qu’elle remplace.
Exit la Série 3 Cabriolet, place à la Série 4 Cabriolet! Ce changement de dénomination est le fruit d’une nouvelle stratégie de marketing qui veut que tous les modèles au style plus «dynamique» soient désormais désignés par un chiffre pair, tandis que les BMW plus orientées «confort» conservent leur chiffre impair. Fort bien, mais comment le monospace compact Série 2 Active Tourer s’inscrit-il dans cette logique? Cela reste pour nous un mystère.
Mais bon, bien que répondant au nom de Série 4, ce Cabriolet est toujours une variante découverte de la Série 3 berline et, à ce titre, il s’agit bel et bien de la remplaçante de l’ancienne Série 3 Cabriolet. Ce changement de génération est par ailleurs synonyme d’une augmentation de prix de quelque 1.300 €. Mais il faut reconnaître que la Série 4 en offre davantage: elle est 58 mm plus longue et 37 mm plus large, mais reste aussi haute (1384 mm) que sa devancière. L’empattement a gagné 50 mm, ce qui devrait améliorer à la fois la stabilité en ligne droite et l’habitabilité. Quant aux voies, elles ont été élargies de 45 mm à l’avant et 81 mm à l’arrière pour mieux «asseoir» la voiture sur la route. L’augmentation des dimensions entraîne celle du poids: la Série 4 Cabriolet accuse 20 kg de plus sur la bascule que le modèle qu’elle remplace.
 

Dans cet article : BMW, BMW Série 4

Rédigé par le

Les concurrentes