Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais courts / Volkswagen Tiguan 1.5 TSI 150 - Chasseur de Golf

Le lifting du Volkswagen Tiguan reprend la technologie que Wolfsburg a introduite sur la VW Golf 8.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Concept

Volkswagen a vendu plus de 6 millions d'unités de son Tiguan depuis le lancement du premier modèle en 2007. Le SUV compact est parfois même plus populaire que sa majesté la Golf. Alors pour cette évolution du dernier modèle sorti en 2017 (et élaboré sur la plateforme MQB) les retouches esthétiques sont appliquées à doses homéopathiques. Calandre plus large, phares à diodes plus puissantes, dessin des faces internes des phares plus complexes et le logo Tiguan apposé sur le hayon arrière. Pour le reste, il conserve l’élégance polie de son allure carrée et de ses lignes de caractère horizontales. Notre finition R-Line a le bon goût de sortir le Tiguan de son costume un peu strict pour dynamiser (rajeunir) son image, notamment avec un bouclier spécifique et, surtout, de grandes jantes de 19’’ d’origine. Il n'en reste pas moins que certains concurrents, Peugeot 3008 et Hyundai Tucson en tête, se montrent bien plus audacieux et pourraient lui grappiller quelques parts de marché. 

Techniquement, la grande nouvelle est l'arrivée d'un hydride rechargeable d'une puissance de 245 ch et d'un R sportif de 320 chevaux. Nous avons pris en main le 1.5 TFSI de 150 ch. Sur la R-Line, le DSG automatique est standard, il est déjà bien équipé et coûte donc un bon 41.000 €. Cependant, pour une 4Motion à quatre roues motrices à essence, il faut au moins le 2.0 TFSI 245 ch, encore plus cher.

VW Tiguan Facelift - AutoGids 2020

Comportement au volant

La différence se fait dans l'habitacle, car c'est à l'intérieur que le lifting du Tiguan fait toute la différence. Tout provient de la Golf VIII, y compris les nouvelles commandes de climatisation avec une sorte de curseur virtuel avec lequel nous - en termes de facilité d'utilisation - ne nous sommes pas encore complètement réconciliés. L'info-divertissement offre plus de possibilités et les icônes sur l'écran tactile réagissent beaucoup plus rapidement, vous pouvez également payer pour une installation audio encore meilleure. L'intérieur du Tiguan semble toujours sobre et même strict, mais ce n'est certainement pas désagréable.

Avec le 1,5 TFSI à l'avant, le VW Tiguan se révèle être une voiture agréable à conduire. On apprécie moins la lenteur des réactions de la boîte DSG au démarrage ou lors de reprises à faible vitesse. Comme, par exemple, après avoir quitté un rond-point. Un conducteur calme voit son style de conduite récompensé par une consommation moyenne de carburant à peine supérieure à 8 l/100 km. Mais se lâcher au volant de la R-Line peut faire grimper cette valeur à plus de 10 l/100 km.

Vous pouvez également obtenir cette combinaison sportive avec le TDI de 150 ch et la propulsion hybride. Bien sûr, ils sont plus économes, mais ils sont aussi plus chers. Pour de nombreux conducteurs, la suspension un peu plus dure et les grandes jantes du R-package sont moins recommandées, ces dernières étant également plus vulnérables lors des manoeuvres de stationnement.

VW Tiguan Facelift - AutoGids 2020

Verdict

Le Tiguan revient sous une apparence plus chic, certes, mais peut-être un peu trop stricte aux yeux des jeunes en tout cas. C’est surtout vrai dans l’habitacle, plutôt austère, mais incontestablement bien équipé et pratique. Reste que dans l’absolu, on a trouvé le Tiguan agréable à conduire, malgré la sécheresse de la version R-Line. Les possibilités du système MIB3 et les assistances à la conduite plus étendues en font un SUV dans lequel on apprécie de passer du temps. Bref, le Tiguan reste un maître-achat… pour qui est prêt à mettre le prix !  

 

 

Dans cet article : Volkswagen, Volkswagen Tiguan

NEWSLETTER

VENDRE VOTRE VOITURE AUJOURD'HUI