Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Black Friday

Black Friday : votre abonnement annuel à partir de 60 euros !

J'en profite

Nouveaux modèles / Opel Insignia GSi : outsider de l’OPC

Sortie prévue : 01.12.2017

Opel corse la gamme Insignia avec la variante sportive GSi. La berline reçoit un 2.0 l Turbo de 260 ch, une transmission intégrale et une boîte automatique. Et elle a été mise au point au Nürburgring.

Sommaire :

L’Opel Insignia propose pour l’instant jusqu’à 165 ch en essence et 170 ch en Diesel. Avec la GSi, attendue au salon de Francfort (mi-septembre), le pic grimpera de presque 100 ch. En effet, cette variante sportive dispose d’un 2.0 l Turbo de 260 ch. Ce bloc de 400 Nm est associé à une boîte automatique à 8 rapports avec palettes au volant et à une transmission intégrale avec vecteur de couple. De quoi dignement porter le blason GSi synonyme de sportivité depuis 33 ans depuis la Manta GSi et la Kadett GSi.

Mieux que l’OPC

La marque au Blitz garde encore pour elle les performances chrono de l’Insignia GSi. Mais elle se plaît à indiquer qu’étant 160 kg plus légère que l’Insignia (ancienne génération) OPC avec un V6 2.8 l Turbo de 325, la GSi a été plus rapide que l’OPC sur la Nordschleife du Nürburgring. Ce circuit a d’ailleurs été son terrain de jeu lors du développement. Ils ont notamment permis de régler le freinage Brembo et le châssis mécatronique FlexRide.

Tenue de sport

Variante de l’Insignia Grand Sport, la GSi a droit à un traitement sportif. Le châssis retravaillé a abaissé l’assiette de 10 mm. La berline sportive a travaillé son look avec ses bas de caisse et ses boucliers à prises d’air latérales. À l’arrière, outre les catadioptres verticaux, on remarque les sorties d’échappement inédites. L’Allemande chausse des pneus Michelin Pilot Sport 4 S sur des jantes de 20 pouces. Et enfin, à bord, c’est siège baquet pour le conducteur-pilote et son passager avant.

 

 

Dans cet article : Opel, Opel Insignia

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.