Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Opel Meriva

L'Opel Meriva avait fait figure de précurseur en créant la niche des monospaces compacts en 2003. Dix ans et trois générations plus tard, il figure encore parmi les plus intelligents de son segment.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Dans ce nouveau Meriva, on note l'arrivée de l'excellent 1.6 CDTI inauguré par le Zafira Tourer et équipant maintenant nombre de modèles de la marque. Il remplace progressivement à la fois les précédents 1.3 et 1.7 CDTI d'un autre âge et si sa puissance actuelle de 136 ch le fait figurer comme un haut de gamme, il sera incessamment proposé en une version 110 ch, plus accessible. Dans sa configuration du moment, il fait merveille dans le Meriva. Non seulement par sa discrétion acoustique et vibratoire, mais aussi par ses ressources, auxquelles ne sont pas étrangères ses 320 Nm. Il rend ce monospace compact très dynamique à conduire tout en rehaussant les qualités de confort dont fait preuve son châssis, grâce à une capacité de filtrage de très bon niveau. On l'aurait d'ailleurs bien vu accolé à une bonne boîte automatique. Malheureusement, ce n'est pas possible.

À bord de ce nouveau Meriva, qui s'identifie essentiellement à sa face avant retravaillée, on note un progrès sensible de la qualité des matériaux et de la finition, avec notamment cette nouvelle console centrale plus ergonomique et pourtant plus fournie que précédemment. Mais pour apprécier l'équipement en hausse, mieux vaut se détourner de la version de base Essentia, de laquelle sont par exemple absents les airbags latéraux et rideaux, la radio-CD-MP3 à commandes au volant, l'intelligent système de rangement FlexRail (la grande console centrale coulissante), les feux de jour à diodes ou encore la climatisation. Et pour expérimenter le nouveau système d'infodivertissement IntelliLink 600, il faut cette fois se tourner vers l'exécution haute Cosmo, qui en dispose de série (une option à 450 euros sur Enjoy). Un dockstation est également prévu pour les smartphones, qui permet par exemple de connecter la fonction de reconnaissance vocale Siri Eyes Free de la plate-forme iOS.

Il faut reconnaître à ce Meriva d'indéniables qualités de fonctionnalité, des espaces de rangement nombreux et bien conçus, une excellente position de conduite, des sièges homologués par l'institut allemand pour la santé du dos, une modularité des sièges exemplaire et un univers multimédia à la pointe. À quelques exceptions près, ses options sont très avantageusement tarifées, si bien qu'il se positionne comme une offre très homogène et agréable au quotidien.

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1571 du 19 mars 2014.

Dans cet article : Opel, Opel Meriva , Opel Crossland x

Rédigé par le

Les concurrentes