Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Mercedes Classe V

Le Viano redevient la Classe V. Sans doute pour mieux convaincre qu'il a gagné ses galons de monospace de grand luxe. Enfin... presque.

Prix
NC
  • Avis Rédaction 16.40/20

Sommaire :

La Classe V recycle la base de l'ancien Viano. L'ensemble a cependant été retravaillé dans le détail. Fourgon ultrachic, la Classe V est bien entendu disponible en fonction des besoins. Sa carrosserie au style plus léché est proposée avec 2 empattements (3,20 ou 3,43 m) et 3 longueurs (4,89, 5,14 ou 5,37 m), ce qui signifie que l'engin est aussi plus encombrant que précédemment. Cela dit, la prise de taille ne pèse heureusement pas sur les caractéristiques aérodynamiques. Mais c'est surtout à l'intérieur que l'on perçoit les progrès accomplis par la nouvelle Classe V. Fini le poste de conduite de la version utilitaire : la nouvelle planche de bord arbore un dessin largement inspiré des dernières A, GLA et C tout en en reprenant la technologie. De ce strict point de vue, la Classe V prend une avance de plusieurs années- lumière sur ses concurrentes.

La Mercedes V est très différente selon que l'on opte pour sa version d'accès (à partir de 38.611,10 euros) ou sa finition Avantgarde (à partir de 45.871,10 euros), qui transforme ce fourgon en véritable salon VIP. C'est expérimenter le luxe en groupe, en quelque sorte, sauf lorsqu'il s'agit d'aménager l'habitacle. Car ces sièges sont particulièrement lourds à manipuler: chacun pèse un bonne vingtaine de kilos, tandis que la fameuse tablette de coffre «intelligente» pèse 18 kg et est difficile à stocker. La Classe V a aujourd'hui l'empreinte d'un grand monospace plus que d'un utilitaire pur jus. Certes, la position de conduite n'est toujours pas celle d'une voiture, mais les réglages sont suffisants pour trouver une position confortable, tandis que le véhicule enregistre de très nets progrès sur la route, où il se montre plus dynamique et donc plus agréable à mener.

Bien plus agréable sur la route, nettement plus cossue que le Viano et remarquablement dotée pour ce qui touche à la sécurité, la Classe V fait une rentrée fracassante dans le monde des fourgons de luxe. Le T5 de Volkswagen va devoir se montrer inventif pour tenir la mesure avant son renouvellement. En attendant, la V a le champ libre...

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1574 du 30 avril 2014.

Rédigé par le

Les concurrentes