Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Mercedes C 63 AMG Performance Pack

En dépit de l'arrivée d'un tout nouveau 5,5 litres suralimenté dans les modèles AMG, la C s'en remet encore au bouillant 6,2 litres à aspiration naturelle. Une mécanique de feu, surtout avec le «Performance Pack», qui hausse le ton jusqu'à 487 ch. Un coll

Mercedes C 63 AMG Performance Pack #1
Prix
NC
  • Avis Rédaction 14.54 /20

Sommaire :

D'accord, il n'est pas donné, ce pack Performance. Comptez quelque 7.235,80 euros pour disposer des 30 ch supplémentaires, mais aussi de disques de freins perforés à bol en alu pour réduire les masses non suspendues et de quelques artifices de décoration - mais malheureusement pas du différentiel autobloquant, facturé 2.376,44 euros. Ça fait évidemment très cher, mais l'exclusivité est à ce prix et il propulse d'ailleurs cette C en tête des berlines ultrasportives de sa catégorie. Mais il y a plus : depuis son restylage, la C AMG dispose d'un châssis entièrement retravaillé, mais aussi - et surtout, même - de la fameuse boîte MCT dont le convertisseur de couple hydraulique a été remplacé par un embrayage multidisque à bain d'huile.

Conduite : 165/200

Le V8 6.2 est un collector. Avec le Performance Pack qui pousse la puissance à 487 ch (+ 30), il gagne encore en hargne, en élasticité et en octaves ! Ce tempérament des plus affirmés se perdra malheureusement avec le nouveau V8 suralimenté, moins expressif et caractériel. Débarrassée de son convertisseur, la boîte 7 est plus fluide et ne déstabilise plus la voiture lors des gros freinages. Dommage que les palettes soient inopérantes pour cause de lenteur.

Sécurité : 159/200

Les nouveaux réglages du châssis, la boîte MCT et le montage optionnel du différentiel autobloquant transfigurent cette C AMG qui, auparavant, ne versait que dans l'approximation propre à un dragster. Désormais, la puissance est nettement mieux canalisée, donc exploitable. C'est surtout vrai en virage, où l'on ne regarde plus les pneus partir en fumée... Le Performance Pack donne accès aux freins «composites», qui n'ont malheureusement rien des attributs des «carbone-céramique».

Confort : 146/200

La suspension est plus tolérante qu'il n'y paraît, surtout depuis qu'elle s'est débarrassée de ses désagréables réactions de sautillement sur les irrégularités. C'est déjà beaucoup et la sellerie participe aussi à ce plus grand confort de marche grâce à des sièges mieux rembourrés. Reste que la position de conduite est toujours un peu haute. On se consolera avec l'ergonomie légèrement améliorée à l'occasion du restylage.

Fonctionnalité : 145/200

Même badgée AMG, la C ne prive en rien des aspects pratiques des autres Classe C. Son coffre est donc toujours aussi logeable, tandis que, surprise, la banquette rabattable est ici montée de série. C'est le monde à l'envers ! La finition est évidemment exemplaire, mais l'équipement de série pourrait être mieux fourni pour une sportive de ce prix...

Budget : 112/200

On ne va pas vous mentir : la C AMG n'est pas du genre raisonnable et, bien qu'elle boive moins, elle consomme toujours beaucoup, surtout si l'envie d'exploiter le gros V8 se fait sentir. Le poste carburant risque donc d'être lourd. Comme celui des pneus, des entretiens, des freins ou des assurances et taxes. Bref, la C AMG est un engin de pur plaisir et il faut avoir les moyens, d'autant que certaines options incontournables restent très chères (différentiel autobloquant, Performance Pack...)

Conclusion : 727/1000

Avec les nouveaux réglages de châssis, la fameuse boîte MCT, les 487 ch de son Performance Pack et, surtout, le différentiel autobloquant, la Mercedes C 63 AMG devient la locomotive du clan des berlines ultrasportives. Un vrai TGV qui n'est certes pas encore taillé en pointe comme le coupé AMG Black Series développé pour rivaliser avec la M3 GTS (pneus racing, deuxième radiateur pour refroidir le pont, allègement au carbone et V8 gonflé à 517 ch), mais qui répond finalement point par point à l'idée que l'on se fait d'une propulsion surmotorisée, c'est-à-dire celle qui se mène au doigt, à l'oeil et, surtout, au pied droit ! Que du bonheur !

  • Tempérament et fougue du V8, sonorité
  • Performances de référence
  • Boîte MCT rapide
  • Comportement avec différentiel autobloquant
  • Suspension relativement conciliante
  • Polyvalence au quotidien, existe aussi en break
  • Boîte MCT parfois brutale au pas
  • Fonctionnement trop lent des palettes
  • Consommation en usage intensif (forcément)
  • Pas de freins en carbone-céramique
  • Prix du Performance Pack et du différentiel
  • Position de conduite imparfaite

NEWSLETTER

Essais

Nos essais

Stocks Mercedes-Benz

Voitures neuves de stock mercedes classe-c

Occasions Mercedes-Benz

Les voitures d'occasion mercedes classe-c

Avis

Derniers avis des propriétaires

Trouvez l'assurance qui vous convient
  • Trouvez l'assurance qui vous convient

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche