Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous  >>

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous >>

C'est parti

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Kia Optima GT, Sportswagon et PHEV : sur tous les fronts

Kia joue les hyperactifs et multiplie l’offre de son Optima dans toutes les directions : silhouette break, version sportive GT et également une intéressante variante hybride rechargeable.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le concept

Kia entend accentuer sa présence en Europe. Ecoulant encore moins de 300.000 unités annuelles chez nous en 2011, la marque coréenne vise le cap du demi-million d’ici 2018. Pour y parvenir, Kia mise sur une stratégie de lancements frénétiques avec l’arrivée programmée de nombreux nouveaux modèles d’ici là. Dans le même temps, Kia entend également étendre l’offre de ses modèles existants. L’Optima, par exemple, jusqu’ici uniquement proposée en berline diesel arrive maintenant aussi en version break Sportswagon, sportive siglée GT mais également hybride rechargeable.

  • Équipement de série complet
  • Habitabilité référentielle
  • Moteur rond ou explosif (GT)
  • Homologation CO2 (PHEV)
  • Homologation CO2 élevée (GT)
  • Comportement efficace mais sans éclat (GT)
  • Modularité et volume de coffre (PHEV)
  • Sonorité artificielle du moteur (GT)

Ce qui change

Sous le capot de la version GT, on retrouve le nouveau 2.0l turbo à injection directe du groupe Hyundai-Kia. Tout en aluminium, ce moteur moderne développe 245 ch et 353 Nm. Pour transmettre cette fougue aux roues avant, Kia a retenu exclusivement une boîte automatique à six rapports. Si la version GT se démarque stylistiquement, elle jouit bien sûr également de liaisons au sol spécifiques. Abaissée de 10 mm, l’Optima GT bénéficie de ressorts plus fermes et s’équipe d’une barre de torsion plus rigide à l’avant. Pour la première fois chez Kia, on retrouve également un amortissement variable (en série).

Affichant exactement la même longueur (4,85m) et le même empattement (2,8m) que la berline, la nouvelle variante Sportswagon se contente de porter le volume de coffre de 510 à 552l. Par contre, on profite d’un accès forcément plus aisé ainsi que d’une banquette arrière rabattable selon la division 40/20/40 contre 60/40 pour la berline. Enfin, la variante hybride rechargeable s’équipe d’un moteur 2.0 GDI, atmosphérique à injection directe d’essence, de 156 ch. Le convertisseur de la boîte automatique à six rapports qui lui est couplée est remplacé par un moteur électrique. Il développe quant à lui 50 kW (68 ch) et puise son énergie dans une batterie de 9,8 kWh. De quoi autoriser un rayon d’action, en mode purement électrique, de 54 km et surtout d’atteindre une homologation CO2/km record de 37g.

Comment ça roule ?

Commençons par le plus simple : le break roule comme la berline. C’est-à-dire très bien. La variante sportive GT tire, comme son nom l’indique, vers un positionnement Grand Tourisme. Si l’Optima GT ne se révèle pas particulièrement tranchante ni agile en conduite sportive, elle reste toujours efficace et rassurante, tout excès d’optimisme étant simplement sanctionné d’un léger sous-virage. La vigueur de son moteur lui permet, en outre, d’avaler les kilomètres à des allures « germaniques » très sereinement. L’Optima GT accroche la barre des 100 km/h en 7,4 s et peut allonger la foulée jusqu’à 240 km/h. À l’usage, on appréciera également l’efficacité de l’amortissement piloté qui peut se montrer, à la carte, confortable ou figé. La variante hybride rechargeable se révèle encore plus confortable à l’usage. Son moteur électrique assure des déplacements tout en souplesse et silencieux. En cas de besoin, le moteur thermique vient à la rescousse discrètement pour délivrer au total 205 ch et 375 Nm. Le coffre perd, par contre, quelques plumes dans la bataille en passant de 510 l à 307 l et en se passant de dossiers rabattables.

Budget/Équipement

Kia n’a pas encore dévoilé le prix de la variante hybride rechargeable, mais on sait déjà qu’elle ne sera déclinée que dans une variante très bien équipée. Les clients optant pour l’Optima GT (40.990€) ne risqueront pas davantage la migraine au moment de remplir le bon de commande : seule la peinture métallisée figure en option (550€). L’intérieur en cuir rouge est proposé, quant à lui, sans supplément en remplacement du cuir noir. Seul véritable choix : retenir la silhouette break moyennant 1.300€ supplémentaires. C’est, d’ailleurs, le même supplément exigé pour le Sportswagon avec le 1.7 CRDi 115.

Les concurrentes

La Volkswagen Passat GTE (45.350€) se profile comme la rivale toute désignée de l’Optima hybride rechargeable. L’Optima GT se frottera, quant à elle, à la Renault Talisman TCe 200 (32.350€), la Ford Mondeo 2.0l EcoBoost 240 (35.235€) ou, sa plus proche rivale, l’Opel Insignia 2.0 Turbo Ecotec de 250 ch (39.450€).

Notre verdict

Rapide et confortable, l’Optima GT porte bien son nom. À son bord, on profite autant de prestations soutenues que d’un confort de marche appréciable, d’une insonorisation soignée et d’un équipement de série très généreux. La déclinaison Sportswagon apporte de son côté davantage de style et de modularité à la version 1.7 CRDi jusqu’ici uniquement proposée en berline. Enfin, la variante hybride rechargeable s’appréciera surtout pour son impact fiscal très allégé grâce à son homologation CO2/km record.

Dans cet article : KIA, KIA Optima