Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Quel modèle mérite de recevoir le prix de la meilleure voiture 2021 ?

Quel modèle mérite de recevoir le prix de la meilleure voiture 2021 ?

Voter

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

BEST CAR AWARDS

Essai détaillé / Chevrolet Orlando 2.0 TCDi 130

L'Orlando marque l'incursion de Chevrolet dans le segment des monospaces «compacts» pouvant accueillir 7 passagers. Il y affronte une rude concurrence, mais, conscient de la chose, il ne part pas au combat la fleur au fusil. Quels sont dès lors ses argume

Prix
NC
  • Avis Rédaction 14.00 /20

Sommaire :

Dit «compact», mais long tout de même de 4,65 m, l'Orlando s'apparente davantage à un Renault Espace (4,66 m) qu'à un Grand Scénic (4,56 m). Pourtant, et à l'instar de ses congénères, il est bâti sur une plate-forme de berline Cruze, dont il reprend les principes de suspension : pseudo-McPherson à l'avant et essieu de torsion à l'arrière. L'empattement est néanmoins allongé de 7,5 cm pour permettre à l'Orlando d'accueillir jusqu'à 7 passagers. Chevrolet se contente de proposer un 1.8 à essence de 141 ch et deux variantes 130 et 163 ch du 2.0 Diesel. Des nouveautés étrennées par l'Orlando qui feront également leur apparition sur le millésime 2011 de la Cruze.


  • 7 places de série pour toutes les finitions
  • Moteur silencieux, élastique et linéaire
  • Comportement confortable et dynamique
  • Robustesse dans l'assemblage des matériaux
  • Modularité aisée (mais à compléter)
  • Politique de prix serrés sans égale
  • Politique d'équipement incompréhensible
  • Encombrement général imposant
  • Volume de coffre correct sans plus
  • Hauteur des seuil et plancher de coffre
  • Étagement des rapports de boîte à revoir
  • Fréquence élevée des entretiens

Dans cet article : Chevrolet, Chevrolet Orlando

BEST CAR AWARDS

NEWSLETTER

Les concurrentes