Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

Je m'inscris >>

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai comparatif / Audi A1 1.6 TDI 105 vs Mini One D : L'ancienne & la nouvelle

En dépit des apparences, la Mini est 100 % nouvelle, alors que l’A1 date déjà de quelques années. La confrontation illustre bien la relativité du concept de nouveauté.

Sommaire :

Lorsque l’Audi A1 a débarqué sur le marché en 2010, les responsables de la marque Mini se sont sans doute fait du souci. La «baby Audi» faisait appel à des armes très similaires à celles de la voiture britannique: des possibilités de personnalisation très étendues et une image de marque «premium» en béton. Reste que cette A1 au style très contemporain reposait sur une plateforme déjà vieillissante, l’A0 du groupe Volkswagen, utilisée par les VW Polo, Seat Ibiza et Toledo ainsi que les Skoda Fabia et Rapid, alors que le style rétro de la Mini abritait une technique résolument moderne, avec une plate-forme spécifique à essieu arrière multibras.

Mais Audi avait veillé à remanier les bases en profondeur pour permettre à sa petite de répondre aux attentes de la clientèle et l’usine qui en assure la production avait elle aussi été totalement rénovée pour la circonstance. Ses origines «belges» n’octroient pas pour autant à l’A1 un quelconque avantage moral: aujourd’hui, Mini fournit également du travail à de nombreux compatriotes. En effet, les Britanniques ont inauguré un deuxième site de production à Born, aux Pays-Bas, à deux pas de la frontière belge et à 25 km à peine de l’usine Ford de Genk, qui fermera bientôt ses portes.

On le sait, la nouvelle Mini repose sur une plate-forme inédite, appelée à équiper peu à peu tous les modèles de la gamme et quelques-uns du groupe, à commencer par la BMW Série 2 Active Tourer, première traction avant de la marque. Un peu plus grande que sa devancière, la Mini a par ailleurs droit à de tout nouveaux moteurs, essentiellement des 3 cylindres suralimentés. C’est le cas de notre Cooper D, dont le 1.5 Diesel aligne 116 ch. L’Audi A1 est mue par le bien connu 4 cylindres 1.6 TDI. Pour que la confrontation avec la Mini ne soit pas déséquilibrée, nous avons choisi la version 105 ch de cette mécanique qui existe aussi en 90 ch. Ce à quoi Mini répond par la One D, dont le quinzecents Diesel est dégonfl é à 95 ch.

Dans cet article : MINI, MINI Mini , Audi, Audi A1

Rédigé par le