Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Alfa Romeo Giulia 2.2 JTDM 136 A : le confort en plus

Comptez 6,4 l/100 si vous exploitez un minimum les qualités de l’engin…

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

La Giulia ne manque pas d’arguments. Il ne restait qu’à faire l’essai d’une version fiscalement intéressante du 2.2 JTD (136 ch).
Comme les BMW 3 et Jaguar XE, notre Giulia est équipée de la boîte ZF 8HP70 à 8 rapports. Douce et rapide, cette automatique n’appelle aucune critique quant à son fonctionnement. Nul besoin de jouer avec les palettes au volant (une option à 300 €), ni même avec le levier au plancher. Ce qui est plutôt une bonne nouvelle, le toucher de ce dernier étant plutôt désagréable avec ses plastiques durs et mal finis. Plus silencieux que dans sa version manuelle, notre exemplaire s’est également montré plus confortable et tout aussi raisonnable à la pompe: comptez 6,4 l/100 si vous exploitez un minimum les qualités de l’engin. Et il serait dommage de s’en priver, tant on se sent pousser des ailes au volant. La direction directe et précise et la répartition idéale des masses (50/50) incitent en effet à profiter de chaque virage. Et si, comme dans les autres versions de la Giulia, la finition n’est pas parfaite, le couple généreux (380 Nm) présent dès 2000 tr/min et l’étagement parfait de la boîte finiront de rendre le sourire aux alfistes, trop longtemps sevrés.

  • Comportement, direction directe et précise
  • Moteur coupleux, surcroît d’agrément de la BVA
  • Design plaisant
  • Détails de finition (plastiques durs et rayables)
  • Prix de base

Dans cet article : Alfa Romeo, Alfa Romeo Giulia