Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

Marché / La bonne affaire de la semaine : Citroën Visa (1978-1988)

Chaque mardi, Le Moniteur Automobile part à la recherche de la bonne affaire de la semaine. Des voitures ayant une histoire particulière aux berlines ayant écrit l'histoire, dans cette section, elles ont toutes leur chance. Aujourd'hui : la Citroën Visa (1978-1988)

Sommaire :

Aujourd'hui, nous ne sommes guère surpris par une Peugeot basée sur une Citroën ou une Citroën basée sur une Peugeot, mais à la fin des années 70, on appelait cela du jamais vu. D'ailleurs, la Citroën Visa était très proche de partager son châssis avec la Fiat 127 et non, comme aujourd'hui, avec la Peugeot 104. Mais l'affaire est tombée à l'eau, Citroën est passée aux mains de la famille Peugeot et le reste appartient à l'histoire. Dans laquelle la Citroën Visa peut fièrement se qualifier de premier vrai follower de PSA.

À quoi devez-vous faire attention ?

La rouille - ou tout ce à quoi vous pensez ! La liste des éléments à ne pas vérifier est donc plus courte que celle des éléments à vérifier. Si vous êtes intéressé par une Citroën Visa, vérifiez que tout le lot ne présente pas de taches rouges. Si, par miracle, vous en trouvez un exemplaire qui n'est pas pourri, vous pourrez dormir sur vos deux oreilles. La groupe motopropulseur (les moteurs à deux cylindres sont des moteurs de 2CV perfectionnés, les moteurs à quatre cylindres sont équipés de blocs Peugeot) est si fiable qu'avec un entretien régulier, vous devriez pouvoir la faire fonctionner sans trop de problèmes.

Le système de freinage, quant à lui, est fragile et doit être remplacé/entretenu régulièrement. Si cela n'a pas été fait depuis un certain temps, tenez-en compte lorsque vous faites votre offre (prévoyez quelques centaines d'euros). Enfin, la Citroën Visa a également eu une carrière roumaine (en tant que Club Oltcit), une carrière qui a duré jusqu'en 1996, ce qui signifie que l'on peut probablement y trouver des pièces détachées plus nombreuses et plus récentes qu'ici.

Combien cela va-t-il coûter ?

Les prix de la Visa Citroën varient de quelques centaines d'euros pour les modèles bons pour la casse à beaucoup plus de 10.000 € pour une Chrono ou une GTI  vraiment cool. Si vous ne devez pas vous lancer dans une telle folie, vous pouvez trouver des choses très intéressantes pour quelques milliers d'euros seulement. Si vous le souhaitez, en version décapotable. Si c'était notre argent, nous chercherions un 1.4 TRS.

Existe-t-il des alternatives intéressantes ?

Il existe la Citroën LN, mais elle est plus petite et plus difficile à trouver et donc plus chère. Bien entendu, vous pouvez également opter pour l'alternative Peugeot, la 104. Ou la Talbot Samba, bien qu'elle soit en fait plus proche de la Peugeot. Si vous ne voulez pas que ce soit si difficile, vous pouvez toujours opter pour la non moins légendaire Renault R4.

 

Journaliste AutoGids/AutoWereld

NEWSLETTER

Actus
Citroën

Dernières actualités recommandées

Trouvez l'assurance qui vous convient.
  • Trouvez l'assurance qui vous convient.

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.