Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Opel Grandland X 2.0 CDTI : All inclusive

La gamme Grandland X s’élargit par le haut, avec un 2 litres Diesel de 177 ch couplé à une boîte auto à 8 rapports et un nouveau niveau de finition « Ultimate ». La crème de la crème ?

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le concept

Présenté il y a quelques mois, l’Opel Grandland élargit son offre de motorisations. Et notamment vers le haut en accueillant une version haut de gamme, un peu comme c’est le cas pour la Peugeot 3008 GT. Du coup, l’équipement part aussi à la hausse au point d’ailleurs d’être sur la nouvelle exécution « Ultimate » littéralement pléthorique.

Ce qui change

La nouveauté réside bien sûr essentiellement dans l’adoption d’un 2 litres Diesel et de la boite auto à 8 rapports d’origine PSA. Ce bloc Diesel de 177 ch et 400 Nm est proposé avec la boîte automatique qui compte désormais 8 rapports (et plus 6 comme avant), un choix unique qui s’explique par l’absence chez PSA de boîte mécanique capable de faire transiter une telle valeur de couple. De quoi malgré tout passer le 0 à 100 km/h en 9,1 s et atteindre une vitesse maxi de 214 km/h. Confortable. Par ailleurs, puisque Opel joue la carte de l’équipements, seuls deux niveaux de finition dont proposés : « Innovation » et « Ultimate ».

Comment ça roule ?

Doté d’un 2 litres particulièrement généreux en couple, la Grandland X se caractérise par un comportement mécanique alliant vigueur et douceur. L’ensemble est donc particulièrement linéaire comme c’est le cas avec la 3008 GT.  On apprécie en outre la réactivité de la boîte. Cela dit, le nouveau moteur et l’équipement pléthorique de la version « Ultimate » pèsent pour 180 kg par rapport au 1.6 litres Diesel à boîte manuelle. Ce qui rend forcément l’engin plus lourd et un poil moins agile, même si l’agrément de conduite figure toujours parmi les gros points forts du Grandland X. Notez encore que la meilleure des conduites s’apprécie à bas régimes où le couple est abondant. Plus haut dans les tours, le 2 litres se montre en revanche moins à son aise et plus sonore. Ce qui n’est finalement pas si étonnant.

Prix/équipement

La finition « Ultimate » intègre une pléthore d’équipements, surtout axés autour du multimédia et de la sécurité. On notera entre autres la présence de phares adaptatifs à diodes, de caméras de vision à 360°, du parking semi-automatique, du système de maintien de voie ou du freinage d’urgence automatique. Côté multimédia, le module IntelliLink trône au milieu de la planche de bord. Il dispose de toutes les connectiques du moment, y compris d’un point WiFi. Il ne reste finalement que très peu d’options à ajouter. Cela dit, cette abondance a un prix, encore inconnu à l’heure actuelle la Belgique, mais qui devrait se chiffrer à quelques 5000 € de plus que pour la finition « Innovation ». Le Grandland X Ultimate 2 litres CDTI devrait dès lors approcher la barre des 40.000 €. Ce qui n’est pas rien.

Les concurrentes

Le secteur des SUV est évidemment large. Parmi les concurrentes de ce Grandland X, il faut citer la Peugeot 3008 en premier lieu, mais aussi les Hyundai Tucson, Volkswagen Tiguan, Skoda Karoq et Kodiaq, Renault Kadjar, Toyota RAV-4 et consorts. Bref, comme qui dirait, il y a de la concurrence...

Notre verdict

L’Opel Grandland X est le cousin plus discret et plus sage de l’audacieux Peugeot 3008. Celui qui réussit tout aussi bien, sans en faire de trop. Ergonomie, habitabilité, finition, conduite ; en finition Ultimate et propulsé par le 2,0l diesel et la boite auto 8 rapports, il offre l’expérience complète d’un SUV. À l’exception de la transmission intégrale.

  • Ensemble moteur/boîte et prestations cohérents
  • Ergonomie et présentation intérieur soignées
  • Dotation de série ultracomplète
  • Quelques à-coups de la boîte auto à faible charge
  • Design classique dans un marché très occupé
  • Pas de transmission intégrale

Dans cet article : Opel, Opel Grandland X

Rédigé par le