Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Hyundai Grand Santa Fe

Hyundai peine à être reconnu en Europe comme «premium». Fruit d'un constructeur aux dents longues mais à la frustration amère, le Grand Santa Fe se lance à l'assaut des valeurs établies.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Il y a un an et demi, l'apparition du nouveau Santa Fe annonçait la couleur: Hyundai cherche à se départir de son image populaire pour tenter de convaincre des clients habitués au «premium » traditionnel. Avec cette fois le Grand Santa Fe, les ambitions sont plus nourries encore. En devenant «Grand», le Santa Fe prend 10 cm d'empattement et le signale par des attributs de style spécifiques, comme cette calandre, ces antibrouillards, ces boucliers, une nouvelle découpe des vitres de custode... L'ensemble aboutit à un engin aussi élégant qu'un gros SUV peut l'être et n'a de fait, en matière de style en tout cas, rien à envier à ses prestigieux concurrents. Reste à voir si le client qui voit son SUV comme le reflet de son statut social sera disposé à verser près de 54.000 euros pour un Hyundai toujours en quête de reconnaissance, justement.

Son empattement accru a permis de soigner à la fois l'habitabilité aux 2e et 3e rangée de sièges (cette dernière restant toutefois accessible uniquement à des occupants de taille réduite par manque d'espaces aux genoux) et le volume du coffre, qui atteint 634 l lorsque les deux strapontins sont repliés dans le plancher. Autre atout: un unique moteur 2.2 turbo Diesel à la fiscalité avantageuse malgré ses 197 ch et 436 Nm, toujours en normes de dépollution Euro 5 malheureusement, et garant d'un ATN acceptable (pour la catégorie, s'entend!) d'environ 613 euros par mois, hors options, d'ailleurs très rares. Car c'est l'un des autres atouts de ce nouveau venu: un équipement pratiquement all-in; qu'il s'agisse de sécurité ou de confort, tout y est.

Très bien équipé de série, bien construit et agréablement fi ni, le Santa Fe joue une partition huppée en devenant Grand. L'habitabilité y gagne, comme le volume du coffre, pour des sensations de conduite forcément identiques à celles de la version courte. Confortable, mais à l'insonorisation perfectible en charge, ce Grand Santa Fe présente un comportement un peu pataud en l'absence de suspension adaptative, mais saura séduire par ses arguments objectifs ceux qui attachent moins d'importance que d'autres à l'aura du blason sur la calandre.

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1578 du 25 juin 2014.

Dans cet article : Hyundai, Hyundai Grand Santa Fe

NEWSLETTER

Essais

Nos essais

Les concurrentes

Stocks

Voitures de stocks à la une

Occasions

Voitures d'occasions à la une

Avis

Derniers avis des propriétaires

Trouvez l'assurance qui vous convient
  • Trouvez l'assurance qui vous convient

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche