Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Essais courts / Renault Mégane R.S. Ultime (2023) - L'adieu à une amie

Rédigé par Klaas Janssens le

Avec la Renault Mégane R.S. Ultime en édition limitée, le constructeur français fait ses adieux à Renault Sport en tant que fournisseur de grandes "hot hatches". Mais l'hommage est-il à la hauteur de ces adieux ?

Nomen est omen, car la Mégane R.S. Utlime est l'ultime création de Renault Sport, avant qu'Alpine n'estampille l'ensemble des modèles sportifs du constructeur français. Après tout, l'avenir appartient aux voitures de sport électriques. Les VE comme l'Alpine A290 attendue pour 2024 ont des chaussures de sport géantes à remplir, car ce badge R.S. laisse un lourd héritage. 

La Renault Mégane R.S. Ultime sera limitée à 1976 exemplaires. Il ne s'agit pas d'un numéro de production choisi au hasard, mais d'une référence à l'année de création de Renault Sport. Depuis lors, les modèles R.S. sont devenus les rois, empereurs et amiraux de la classe des hot-hatchs. L'Ultime remplace à la fois la R.S. et la R.S. Trophy. Jusqu'à ce que les stocks soient épuisés, car après cela, le rideau tombe.

Review Renault Mégane RS Ultime

Concept Renault Mégane R.S. Ultime

La Renault Mégane R.S. Ultime reçoit un jeu de décalcomanies spécifique et devient disponible dans les teintes de carrosserie Star Black, Tonic Orange, Pearl White et Sirius Yellow. On remarque également des accents de style noirs et des jantes spécifiques de 19 pouces de type Fuji Light, qui contrastent joliment avec les étriers de freins Brembo rouges. L'habitacle de la Renault Mégane R.S. Ultime accueille des baquets de course Recaro recouverts d'alcantara et ornés des logos R.S..

L'Ultime est une édition numérotée de la Renault Mégane R.S. Au bas de la console centrale se trouve une plaque métallique portant la signature du pilote de développement Laurent Hurgon. Le Français a décroché avec la Mégane R.S. Trophy-R de nombreux records du tour pour une voiture de série traction. Non seulement sur la Nordschleife du Nürburgring, mais aussi à Suzuka et à Spa-Francorchamps. Cette compacte énervée peut se targuer d'un fameux palmarès.

Review Renault Mégane RS Ultime

Conduite Renault Mégane R.S. Ultime

L'Ultime est basée sur la variante Trophy de la Renault Mégane R.S. et est propulsée par le moteur turbo essence de 1,8 litre que l'on retrouve également à l'arrière de l'Alpine A110. Le quatre-cylindres suralimenté développe une puissance de 300 ch pour un couple maximal de 420 Nm. cette cavalerie est transmise aux roues avant par l'intermédiaire d'un différentiel Torsen. L'Ultime impose la transmission robotisée EDC à double embrayage, ce qui permet à cette hot hatch de passer de 0 à 100 km/h en 5,5 s.

Les vitesses de passage en courbe de l'Ultime sont légèrement supérieures à celles de la Renault Mégane R.S. Trophy sur laquelle elle est basée. Le châssis Cup abaissé est le même, mais il est combiné ici avec des Bridgestones Potenza S007, les pneus semi-slick développés pour la Trophy-R hardcore. Bien que cette gomme brille surtout dans des conditions sèches et chaudes, elle a aussi parfaitement tenu son rôle pendant la période humide et froide où nous avons pu tester la Mégane R.S. Ultime.

Le moteur 1,8 litre manque de caractère et souffre d'une sonorité un peu générique (même si la ligne d'échappement active jette du bois sur le feu), mais il garantit beaucoup de souplesse et de vigueur. Mais les miracles prennent vie au niveau du châssis, qui trouve beaucoup d'adhérence et s'élance avec grâce d'un virage à l'autre. Cette agilité est accentuée par la technologie 4Control avec essieu arrière co-directeur actif, à laquelle il faut s'habituer avant de faire confiance à ces mouvements de hanches. Le châssis de la Trophy se révèle dur mais est bien amorti, quoique un peu ferme pour le réseau routier belge.

Review Renault Mégane RS Ultime

Verdict Renault Mégane R.S. Ultime

Nous n'aimons pas vraiment les autocollants spécifiques portés par l'Ultime : nous aurions préféré une référence directe à une version de course de Renault Sport au lieu de ces motifs choisis de façon quelque peu désordonnée sur les flancs. De même, les détails noirs du design semblent avoir été réalisés à la va-vite, comme s'ils avaient honte de cette Mégane R.S. !Un drapeau français sur les flancs ou un becquet de toit en carbone auraient pu apporter un peu plus de cachet. Quoi qu'il en soit, il s'agit d'une très belle compacte à hayon ou hot hatch.

Surtout si l'on considère que la Renault Mégane, un peu banale, sert de base à cette beauté. Cela rend le talent dynamique de la R.S. Ultime si remarquable, mais souligne également son principal problème : à l'intérieur, elle peine à dissimuler son humble pédigrée. Le volant est très agréable et les sièges sont excellents, mais l'ensemble reste un peu banal, terne et daté.

Puis vous commencez à conduire et vous oubliez tout cela. La Renault Mégane R.S. n'est pas une hot hatch qui intimide, mais qui dévoile son talent dynamique pas à pas. À chaque fois, l'Ultime est capable de plus que ce que vous pensiez. Nous avons apprécié ce voyage ultime. Et l'adieu est dur, car avec Renault Sport, c'est une institution qui meurt.

Dans cet article : Renault, Renault Mégane

Channel Manager Produpress Websites

Instagram: @kjanssens_pro

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS?
Posez-les sur notre AutoForum

Vers AutoForum

Essais

Nos essais

Stocks

Voitures de stocks à la une

Occasions

Voitures d'occasions à la une

Avis

Derniers avis des propriétaires