Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Industrie et économie / Aston Martin, une production majorée grâce au DBX

Aston Martin envisage une forte augmentation de sa production pour 2021 en s’appuyant sur le succès de son nouveau SUV DBX.

En proie à des soucis de stock depuis 2018 et son introduction en bourse, Aston Martin sort d’une année 2020 qui a vu ses ventes totales chuter de 32 % sur l’année 2020 avec un total de 4150 unités. Pire, une partie de ces ventes concernait des véhicules de stock, les ventes de neuf aux dealers ayant elles régressé de 42 % en chutant de 5962 à 3394 unités. Mais le constructeur britannique s’attend à un bon en avant grâce au succès du DBX, premier SUV de la marque, et vise une production de 6000 véhicules en 2021.

Le DBX au rendez-vous

En grandes difficultés financières, Aston Martin comptait sur le premier SUV de son histoire, le DBX, pour se sortir de cette situation délicate et assurer son avenir à moyen terme. Il semblerait que le pari soit réussi puisque la demande pour le DBX dépasse les prévisions. Une excellente nouvelle qui suit celle du rachat de la marque par le milliardaire canadien Lawrence Stroll, également propriétaire d’une écurie de F1 désormais baptisée Aston Martin F1 Team. Au-delà de l’injection d’argent frais dans les caisses exsangues de la vénérable institution britannique, Stroll a reserré les liens avec le partenaire Mercedes-Benz. De bon augure pour l’avenir.

Mais à court terme, c’est surtout le succès du DBX, à confirmer dans la durée, qui devra permettre à Aston Martin d’atteindre les objectifs fixés par son nouveau patron. À savoir, dégager un bénéfice de 500 millions £ (580 millions €) sur un chiffre d’affaire global de 2 milliards £ (2,32 milliards €) d’ici 2025. Un objectif ambitieux mais nécessaire quand on sait que le constructeur est déficitaire depuis son introduction en bourse en 2018.

Avenir étoilé

Pour y parvenir, deux clés consisteront en une optimisation des coûts de production et une croissance des ventes « nettes » qui devraient presque doubler en 2021 pour atteindre 6000 unités produites – contre 3394 en 2020 – avec le déploiement élargi du DBX et l’arrivée de l’hypercar Valkyrie, développée en collaboration avec Red Bull Racing et son ingénieur de génie Adrian Newey, même si cette dernière n’aura qu’un impact marginal sur les ventes totales.

En sus, la nomination de Tobias Moers – précédemment patron d’AMG - au poste de CEO renforce encore les liens entre Aston Martin et la marque à l’étoile. Surtout, Aston Martin a conclu un accord avec Mercedes pour la fourniture de motorisations hybrides et électriques pour les évolutions des modèles actuels et des futures nouveautés. On peut raisonnablement s’attendre à une version hybride du DBX dans un délai relativement court.

 

Web Editor

NEWSLETTER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.