Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Mobilité / Autonomie réelle des voitures électriques, le Top 20 actuel

La fédération norvégienne de l’automobile a testé l’autonomie réelle des voitures électriques. Si Tesla reste au top, la concurrence progresse.

Sommaire :

L’un des principaux reproches faits aux voitures électriques concerne leur autonomie en conditions réelles. C’est pourquoi la NAF, fédération norvégienne de l’automobile, effectue des tests semestriels des différents modèles électriques disponibles sur le marché. La session « d’été » a révélé quelques surprises et une Tesla Model 3 qui trouve à qui parler.

USA champion

Premier constat, les voitures électriques américaines trustent les sommets du Top 20 quand le Japon ferme la marche, symboles de deux philosophies de mobilité opposées. Là où les Américains ont besoin d’une grande autonomie pour traverser de grands espaces, les Japonais et leur mobilité principalement urbaine mettent l’accent sur d’autres priorités, au détriment du rayon d’action.

On retrouve la référence de longue date, la Tesla Model 3 Long Range qui a tenu 654,9 km (614 WLTP) devant la Ford Mustang Mach-E RWD à deux roues motrices avec 617,9 km parcourus pour 610 km annoncés selon la norme WLTP. Les deux modèles US de tête étant les seuls à dépasser la barre des 600 km en une seule charge.

À l’autre bout du spectre, ce sont deux voitures à vocation urbaine qui se distinguent par une autonomie drastiquement bridée : la Honda e, citadine par excellence, se contente de seulement 236,2 km, juste devant la Mazda MX-30 et ses 219,6 km qui pointe au 21e rang mais fait mieux que les 200 km annoncés par Mazda en WLTP. Dans les deux cas, cette faible autonomie découle d’un choix assumé de la part des constructeurs.

Mazda MX-30

Bons et mauvais élèves

On dénombre pas moins de 10 modèles capables de plus de 500 km :

De manière générale, les conditions estivales favorisent une autonomie supérieure à la valeur WLTP annoncée, mais le gain varie fortement d’un modèle à l’autre, certains allant jusqu’à offrir près de 20 % d’autonomie en plus dans le cas de la BMW iX3.

D’autres font moins bien que la valeur annoncée, de peu parfois, à l’instar de la Polestar 2 qui a parcouru 467 km en réel pour 470 annoncés en WLTP. Le crossover chinois Xpeng G3 affiche un déficit de 12,1 km avec 438,9 km couverts contre 451 annoncés. La Citroën ë-C4 fait 5 km de moins que prévu avec 345 km contre 350 km en norme WLTP.

Web Editor

NEWSLETTER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.