Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Industrie et économie / Nissan imite Renault et revend ses parts de Daimler

Nissan met en vente sa participation au capital de Daimler, suivant l’exemple de son partenaire Renault en mars 2021.

2018 Mercedes X Pick-up

Nissan va mettre un terme à sa participation au capital de Daimler dont il détenait 1,5 % des parts, dans le cadre d’une participation croisée entre les deux groupes. Cette décision imite celle de Renault actée en mars 2021, mais ne met pas un terme aux coopérations techniques entre l’Alliance Renault-Nissan et le groupe Daimler.

1,2 milliard €

En revendant ses parts, Nissan espère récupérer environ 1,2 milliard € si le cours de l’action reste à un niveau similaire à celui de la clôture de mardi dernier : 72,41 €. Une opération financière non négligeable, même à l’échelle d’un groupe tel que Renault-Nissan.

Coopération maintenue ?

Sur le plan industriel, les deux grands groupes automobiles devraient continuer à collaborer. Jusqu’à présent, Mercedes utilisait des moteurs Renault pour les versions d’accès de la Classe A et de la Classe B, proposait une version « étoilée » du Renault Kangoo et a développé son pick-up Classe X sur la base du Nissan Navara. Renault, pour sa part avait développé la Twingo en collaboration étroite avec Smart.

On ignore dans quelle mesure et sur quels plans le partage industriel et technologique sera maintenu entre Renault-Nissan et Daimler. Cette revente de capital démontre surtout la volatilité des accords entre constructeurs, à plus forte raison pour deux groupes au positionnement si différent et qui doivent composer avec une mutation « électrique » de leurs gammes respectives qui ne répondent clairement pas aux mêmes objectifs et cahiers des charges.

 

Web Editor

NEWSLETTER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.